Il invente la première ville qui se conduit comme un parasite!

Environnement – Logement : Je vous présente le projet de monsieur Andrew TETRAULT /Ben Lee : une ville fonctionnant grâce à la pollution que produit une ville (ici New-York)!

L’idée consiste à se réapproprier une certaine liberté architecturale tout en s’insérant dans les critères écologiques aujourd’hui incontournables…

En effet, la Bubble Wrap inventée par Andrew Tétrault est une espèce de gros parasite puisqu’elle sera alimentée en … mangeant…. la pollution produite par les transports en commun … de la ville toute proche. Comment? En utilisant quelles techniques? Je n’en sais rien… mais déjà l’idée m’apparaît intéressante. Désolée de ne pouvoir vous en dire plus.

J’aime tout particulièrement le concept qui consiste à débarrasser une ville de sa pollution pour en faire vivre une autre. De plus, le principe d’enterrer une partie de cette nouvelle ville permet de conserver la beauté du paysage. L’architecture bling bling se trouve à l’intérieur (et donc la liberté de créer) mais l’extérieur reste la propriété de la Nature… Un beau doublé, en somme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *