Nous ne sommes pas des anges!

ange

Philosophie – Sagesse : On m’a dit un jour que les Humains philosophes n’étaient pas sages… euh…

Allez hop, préparez les tomates… je me lance : être sage, ce n’est pas philosopher… (Ah la la, Ema!… tu commences fort^^)

Bin quoi? … Je suis désolée, mais je ne connais pas de philosophe qui soit sage au sens où tout le monde comprend ce mot. Mais c’est pas grave. Pas grave puisqu’après tout, les philosophes sont des humains ordinaires… Je persiste et signe donc : si certains philosophes lévitent, c’est qu’ils fument^^ (si c’est de la bonne, j’en veux!!! lol<<< je déconne, hein? ), car… 

… Car ce qui guide le philosophe, c’est d’essayer de comprendre le fonctionnement de ce monde (de repérer les inégalités, les injustices, les défaillances,etc. )… et de tenter – par après – de faire changer les mentalités pour faire mieux.

..Or, soyons logiques, hein ? dites ? …vouloir changer une mentalité, c’est tout d’abord s’y
heurter…parfois violemment d’ailleurs^^

Par accointances, on peut dire qu’un philosophe qui veut faire du bon boulot devrait posséder une personnalité plutôt…euh plutôt…bien trempée, quoi… si vous voyez ce que je veux dire?

Le philosophe se reconnaît à ce qu’il ne cherche pas nécessairement à savoir qui il est, sinon il aurait fait psycho… (outch…) Car, de lui, il se contrefiche. Ce qui compte, c’est le TOUT.
Ce qu’il aime à faire, c’est se poser à l’extérieur de …l’intérieur d’un problème pour prendre du recul et voir l’ensemble… Être spectateur et non pas acteur, en somme, car ainsi il peut rester le plus objectif possible. Pour lui, dire « NON » revient souvent à faire une promesse d’avenir plus serein à l’humanité entière!

En première conclusion : est philosophe, celle ou celui qui ne se prend pas pour Dieu et qui sait ce que partager veut dire… Est philosophe, celui ou celle qui sait qu’il/qu’elle possède une place dans l’espace des autres sans en vouloir plus…

Philosopher revient à faire des associations grâce au savoir accumulé. Associations qui font naître des idées que le philosophe partage. C’est donc aussi l’action de restituer que philosopher… car, ce que le philosophe a compris (ou croit avoir compris… nobody is perfect^^), il le rend aux Autres; à ceux qui ont de meilleurs moyens que lui pour changer les choses afin de les rendre BELLES, BONNES pour tous et VRAIES.

En seconde conclusion : … Voilà, j’ose! Ce blog ne sert qu’à ça… à partager des idées – parfois brutes – encore et toujours…parce qu’une chose est sûre :

Il y a plus à faire à interpréter les interprétations qu’à interpréter les choses, disait Monsieur Montaigne… Nous ne le contredirons pas plus que nous ne ferons mieux. Car force sera toujours de constater qu’il faille sans cesse revenir aux choses elles-mêmes sans passer par aucun intermédiaire afin de bien philosopher. Peut-être simplement pour conserver de cette belle aventure, l’immédiateté de la découverte ou parfois, la redécouverte de la découverte.

Gardez les tomates pour les manger!

Ema alias Emyx6 sur Wikiversité :)

ange

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *