Le berceau de l’humanité pourrait bien ne pas être en Afrique!

Israël – Anthropologie : Une équipe scientifique de l’Université de Tel Aviv dirigée par les professeurs Avi Gopher et Ran Barkai, a récemment mis à jour des dents d’homo sapiens vieilles de 400.000 ans, soit 200.000 ans de plus que les plus anciens vestiges découverts jusqu’à présent.

Cette découverte, publiée dans l’American Journal of Physical Anthropology, est susceptible de bouleverser la théorie des origines de l’Homme moderne, qui situait jusqu’à présent l’émergence d’homo sapiens en Afrique.

Ces vestiges archéologiques ont été mis à jour dans la grotte Qessem, un site préhistorique situé près de Rosh Ha’ayin, où les fouilles archéologiques ont commencé en l’an 2000.

En savoir beaucoup plus >>> Clic Clic Clic (article en français)

Img Diapo