Ils découvrent des molécules qui perturbent le moustique !

mosquito-1332382_640

Moustiques – Maladies : Nous le savons, ce sont les moustiques femelles qui se nourrissant de notre sang! Or, nous savons aussi que ce sont elles qui nous transmettent des maladies telles que le paludisme ou la dengue.

Ce que nous savons moins, c’est que dame moustique repère son repas en détectant le dioxyde de carbone que vous émettez lorsque vous expirez.

Voici pourquoi je suis heureuse de vous annoncer qu’une étude financée par le NIAID faisant partie du National Institutes of Health… une équipe de recherche dirigée par Monsieur Ray Anandasankar de l’Université de Californie, Riverside… a identifié trois types de molécules odorantes qui perturbent chez le moustique la détection du dioxyde de carbone.

Leur découverte pourrait aider à expliquer les mécanismes énigmatiques du sens de l’odorat du moustique et bien sûr, des moyens de lutte, de dissuasion et de pièges.

En gros : si vous n’êtes plus détecté(e), vous n’êtes plus piqué(e). Et si vous n’êtes plus piqué(e), vous n’êtes plus malade… Bin oui ..parfois, je m’aime d’être nantie d’une si belle logique^^.

En Savoir plus >>> Clic Clic Clic