Ils franchissent une étape majeure dans la compréhension de la Météo …

Cli­mat — Com­préhen­sion : … et dans l’amélio­ra­tion de la prévi­sion de phénomènes météorologiques extrêmes.

En effet, des chercheurs de l’Uni­ver­sité de Colum­bia, du Geo­phys­i­cal Flu­id Dynam­ics Lab­o­ra­to­ry et de l’Uni­ver­sité Rut­gers ont mon­tré qu’une forte éva­po­ra­tion con­ti­nen­tale aug­mente la prob­a­bil­ité de pluie l’après-midi dans l’est des États-Unis et le Mex­ique, alors qu’il n’a aucune influ­ence sur les pré­cip­i­ta­tions dans l’Ouest améri­cain.

Cette dif­férence serait due à l’hu­mid­ité présente dans l’at­mo­sphère.

«C’est un change­ment majeur dans notre com­préhen­sion du cou­plage entre la sur­face ter­restre et l’at­mo­sphère, ain­si qu’un change­ment fon­da­men­tal pour notre com­préhen­sion de la pro­lon­ga­tion de phénomènes hydrologiques extrêmes comme les inon­da­tions et les sécher­ess­es,” a annon­cé Mon­sieur Pierre Gen­tine, pro­fesseur assis­tant de math­é­ma­tiques appliquées à l’É­cole de génie-Bri­tan­nique.

En savoir plus »> Clic Clic Clic

Img Diapo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *