Informatique : Des solutions pour les écoles !

Belgique – Enseignement : L’informatique à l’école est une excellente idée qu’a eu la Communauté française de Belgique.

Hélas, tout comme il ne sert à rien d’envoyer des machines à l’étranger sans technicien… il ne sert à rien de posséder un beau pool informatique si personne n’est là pour le faire fonctionner!

Résultat : Bug!

… Hummm…

C’est en l’occurrence, ce que titre lesoir.be d’aujourd’hui… >>> Clic Clic Clic

Pourquoi?  Deux choses à retenir :

– Les programmes coûtent chers!

– Les professeurs ne sont pas nécessairement compétents ou motivés!

————————

Solutions possibles 

– Au niveau des programmes, il est clair que les programmes coûtent chers …car il faut « louer » les licences… SAUF qu’il existe des programmes gratuits qui font tout très bien et parfois même mieux que leurs collègues payants!

– Niveau OS : il y a Linux – pas n’importe quel Linux mais Ubuntu! Qui s’installe aujourd’hui aussi facilement qu’un Windows… pour le même usage!

– Niveau traitement de texte – graphisme – tableur – et base de données, je recommande de lire l’article suivant. En effet,  il est possible, en quelques téléchargements seulement, de disposer d’une logithèque complète et performante, sans rien avoir à débourser >>>> Clic Clic Clic 

———————————————————————————

– Au niveau des sites des écoles, il y a des outils formidables pour créer des sites performants : Joomla, Drupal et WordPress.

———————————————————————————-

– Au niveau des compétences, les écoles qui forment des informaticiens pourraient proposer à leurs élèves de faire des

stages dans les écoles!

– Les entreprises qui jonglent avec cet outil qu’est l’informatique pourraient être auditées afin que l’école puisse savoir quels sont les outils indispensables à comprendre ! Ainsi, un programme concret pourrait être dressé qui serait alors suivi par n’importe quel quidam qui s’y connaît très bien!

Voilà… J’espère que de ces idées, les écoles pourront rebondir vers de bonnes solutions!

Avec Vous!

Img Diapo

 

 

 

 

 

Répondre à Ema Sandron Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *