Le mystère du double point dans les manuscrits syriaques trouve une réponse!

UK – Histoire – Ecriture : Un universitaire de Cambridge, le Dr Chip Coakley vient peut-être de mettre un terme au mystère du double point que l’on retrouve un peu partout dans les manuscrits écrits en syriaque!

Datant du cinquième siècle, on voit très bien sur l’image prise de cette écriture… de nombreux points ça et là… Or, le double point serait en réalité un point d’interrogation! Que dis-je le tout premier point d’interrogation!  :)

D’après ce que j’ai compris, le Dr Chip Coakley dit que comme en français ou en anglais, si vous dites : “Qui est-il ” et que vous ne finissez pas la phrase par un point d’interrogation, cela n’a pas d’importance car vous savez de toute manière qu’il s’agit d’une question…

Cependant, si vous dites : “Tu pars?” … le point d’interrogation devient nécessaire.  Du coup, et selon lui,  le double point (que l’on appelle Zawga elaya) donnerait le ton des expressions ambiguës opposées.

En savoir plus et mieux >>> Clic Clic Clic