Elle invente une machine à laver qui fonctionne sans électricité!

Machine à laver sans électricité

Mexique – Machine à laver : Une jeune femme, Mlle Luz Guardado a inventé une machine à laver avec un pédalier!

Verte, cette machine a été réfléchie pour être durable. Le pédalier peut être récupéré sur un vélo; l’eau peut être ajoutée manuellement ou via un robinet, et la machine contient deux réservoirs séparés : un pour le linge et l’autre pour l’eau et le détergent!

Bref, il s’agit d’une belle invention qui, produite, pourrait réduire l’effort des femmes dans de nombreux pays du monde.

J’espère qu’elle trouvera un producteur :)

En savoir plus >>> Clic Clic CLic

  • Le lavage du kinge n est réservé qu à la gente féminine ? Ah…. je ne savais pas. Personnelement c est moi (homme) qui m occupe du lavage du linge…

    stefdu94 6 décembre 2014 15h59 Répondre
  • C’est toujours intéressant de constater, de découvrir les initiatives et la créativité de par le monde. bien sûr, on pourrait dire que c’est la pauvreté qui engendre cette créativité de la débrouille. Mais n’empêche on peut s’en inspirer dans notre vie de tous les jours. qu’est ce qu’on fait de ces choses qui nous encombrent ? Que l’on met à la déchetterie ? Je me dis toujours qu’un recyclage attends quelque part quand je vois un mécanisme (genre pédalier) une forme (un bidon – autre article à ce sujet), un truc quelconque, bref quelque chose qui a priori ne sert plus à son objet premier. Soyons créatifs Hop !

    Agnès THIERY 4 décembre 2014 18h51 Répondre
  • Bonsoir,

    J’aurais besoin de plus de détails sur cette magnifique invention.
    A qui puis-je m’adresser ? Est c’que Luz Guardado aurait un contact en france ? … Est -ce Ema Sandron ? J’ai un but bien précis en tête … merci merci

    Rima 21 décembre 2011 20h24 Répondre
    • Bonsoir Rima, Oui, vous pouvez joindre directement la jeune femme. Il y a moyen de la contacter directement sur le formidable site de Behance.
      Je remets le lien ici pour plus de facilité. Merci à vous pour elle.
      http://www.behance.net/LuzGuardado

      Ema Sandron 21 décembre 2011 22h05 Répondre
  • Coucou Fifichoupi,

    Non, loin de moi cette idée. Je ne suis pas une féministe pure et dure… mais j’ai horreur des extrêmes, des injustices et des inégalités. Non, dans les pays pauvres les femmes font la lessive. C’est un fait. Et, je pense que l’enseignement pourra changer les choses là-bas et j’entrevois plutôt à cette machine comme d’un + pour elles. Pour les soulager.
    Un peu comme ici dans les pays euh… encore riches… je pense que cette machine qui ne consomme pas d’électricité (pas de facture) est un + pour les familles les plus pauvres. En espérant que chacun s’y colle à cette corvée!
    Pas seulement les Hommes, il y a aussi les enfants. Un ado peut très bien pédaler aussi…

    Je vous remercie d’avoir soulevé ce sujet. N’hésitez jamais à poser des questions même si elles fâchent. Je répondrai toujours.
    A très bientôt,

    Ema Sandron 1 novembre 2011 12h45 Répondre
  • Peut-être pourrait-on, pour “libérer les femmes qui lavent leu linge dans les rivières”, envisager que ce soit les hommes qui pédales ? car dans votre post et dans les commentaires, on a l’impression que la lessive est génétiquement féminine…

    fifichoupi 31 octobre 2011 19h53 Répondre
  • Très intéressant comme invention, c’est très économique du côté énergie électrique mais nécessite un peu d’exercice physique je crois.

    Fanny 21 septembre 2011 10h05 Répondre
    • Bonsoir Fanny ou Bonjour,

      Oui, en effet. Il faut pédaler. Le système peut être fort intéressant pour les personnes qui ne désirent pas dépendre d’un moyen électrique ou pour les pays plus pauvres qui n’ont, hélas, pas d’électricité. Je pense aux femmes qui lavent encore leur linge dans les rivières.
      Merci pour votre petit mot :)

      Ema Sandron 22 septembre 2011 3h57 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *