Une idée pour sauver le PEAD ?

 

Europe – PEAD : 43  millions de personnes  menacées par la pauvreté alimentaire en Europe sont aidées par le PEAD (src)… Que faire pour elles si ce fonds n’existe plus?

Résumé de l’histoire : En 1985, une idée a germé dans la tête de Coluche… Récupérer une partie des stocks alimentaires (plus chers à stocker qu’à donner) afin de nourrir les gens qui ont faim.

L’Europe a ouvert ses frigos et hop… le Programme Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD) en né. Aujourd’hui, cette aide représente une enveloppe de 500 millions pour l’ensemble de l’Europe… Enorme, n’est-ce pas?

Hélas, d’ici quelques jours, il se pourrait bien que tout bascule. Pourquoi?  Parce que des stocks… eh bien, il n’y en a plus et que les états payent de leur poche… les 500 millions d’aide.

——————————————————–

Alors voici l’idée : 

Puisque les stocks n’existent plus… Je propose de faire d’une pierre deux coups :

1.Renflouer le PEAD grâce à des fonds que l’on ne dépenserait pas dans un autre budget d’Etat.

2. Ne pas dépenser l’argent du contribuable sans lui apporter quelque chose en contrepartie.

Comment? En transformant l’argent en travail…

Re Comment? Le nettoyage des villes coûte des millions chaque année aux différents Etats. Rien qu’à Genève, le budget pour ramasser les mégots, les verres cassés, les cartons, les déchets alimentaires et les cannettes… (il y a les tags, les panneaux à nettoyer, les parcs à entretenir, les friches à enlever, etc)… c’est 52 millions et pour toute la Suisse : 200 millions qui sont pris aux contribuables.

Voir plus bas une vidéo qui vous confirmera mes dires.

Soit : l’idée, n’est pas de renvoyer les gens qui travaillent pour la voirie! Qu’on se le dise! mais de faire en sorte qu’ils soient soutenus dans leur travail.

[button]Par le système : un peu de travail contre un repas.  [/button]