Le Québec: Des mesures pour protéger les aînés qui habitent dans un home!

Le Québec – Justice : On n’y pense pas souvent mais… imaginez que la maison de repos (Home) ferme ses portes!

Quid? Que devient la personne qui y habitait? Comment la reloger? Et à quel prix?

Toute cette problématique vient de trouver un début de solution grâce à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec.

Quelle solution? La loi précise qu’un exploitant d’une résidence pour personnes âgées qui veut cesser ses activités est tenu de donner un préavis d’au moins six mois à l’agence de la santé et des services sociaux en même temps qu’il en avise les résidents, à défaut de quoi l’avis aux locataires sera nul. En cas de non-respect de cette obligation, l’exploitant est passible d’une amende pouvant atteindre 9 600 $.

De plus, tous les petits services qui sont «  » »offerts » » » » et qui gonflent les factures… devront être repris dans le bail de location. 

Une bonne nouvelle qui j’espère sera conduite dans les pays qui n’exigent pas déjà la même chose :)

En savoir beaucoup plus>>> CLic CLic CLic

Img Diapo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *