Supraconductivité: découverte d’un ordre par la distorsion!

des idées, des solutions, du bonheur

Sci­ence — Décou­verte :  En util­isant la lumière infrarouge polar­isée et des impul­sions laser ultra­cour­tes, une équipe de  physi­ciens d’Allemagne, de Suisse et de Corée .… annonce, qu’un très fort cou­plage entre la dévi­a­tion des atom­es du réseau cristallin (phonons) et l’orientation des moments mag­né­tiques élé­men­taires (spins) pour­rait être d’une grande impor­tance.

Lors de la liai­son de base d’un supra­con­duc­teur à haute tem­péra­ture d’un com­posé de fer et d’arsenic, ils ont pu observ­er qu’une brève dis­tor­sion du réseau cristallin pro­duit un aligne­ment des spins mag­né­tiques.

Il faut relever que l’ordre mag­né­tique s’établit moins d’un bil­lion de sec­on­des après l’excitation par une très courte impul­sion optique. Cette décou­verte démon­tre un cou­plage spin-pho­ton inhab­ituel et incon­nu jusqu’ici, dont l’apport à la supra­con­duc­tiv­ité à haute tem­péra­ture doit main­tenant être exam­iné plus pré­cisé­ment.

En savoir énor­mé­ment plus »> Clic Clic Clic

  • MDR! Oui, on va suiv­re cela de près…

    Ema Sandron 31 mai 2012 19h06 Répondre
  • LOL, oui c’est un sujet impor­tant et il ne faudrait pas ‘Léviter’ … :P

    Pierre-Luc Charron 31 mai 2012 18h53 Répondre
  • Bon, ouf, retour au sci­ences quan­tiques assez ardues! Intéres­sant de voir du con­tenus aus­si hard être si bien vul­gar­isé ici! Bien que je ne pré­tend vraiem­nt pas avoir tout com­pris, il semp­blerait qu’il y ait un lien direct entre l’or­gan­i­sa­tion sta­tis­tique de la posi­tion prob­a­ble d’un pho­ton et leur ori­en­ta­tion mag­né­tique. Ce qui en retour sig­ni­fie que si l’on utilise les bones fréquence et ampli­tudes dans un envi­ron­nement EM pré­cis, nous pou­vons obtenir des résul­tats de supra­con­duc­tiv­ité con­trôlés. Cela pour­rait débouch­er sur des tech­niques de con­trôle de moteur à fusion en se ser­vant de champs em par­faits pou­vant con­tenir l’én­ergie dans la cham­bre plas­ma­tique. Il reste beau­coups à faire mais d’avoir décou­vert cette coréla­tion nous per­me­t­trait ren­dre cer­taines ondes plus per­for­mantes? Je me demande com­bi­en d’in­for­ma­tion peut être con­tenue dans un paquet qui non seule­ment varie en fréquence mais en ampli­tude, en vari­a­tion de phonon et du spin …? sure­ment un tech­nolo­gie hyper avancée :P Seule­ment avec les phonons nous pour­rions inclure des sous mes­sages au mes­sage prin­ci­pal du car­ri­er wave … wow assez fou!

    Imag­ine que en envoy­ant un sig­nal FM laser et que les paque­ts con­ti­en­nent des phonons ‘intel­li­gi­bles’ organ­isés. Cela serait un peu comme avoir deux fréquence com­pressée en une! Cela deman­derait des appareils d’une pré­ci­sion de lab­o­ra­toire mais bon. Ceci pour­rait être util­isé dans des réseaux de filages creux de type hard line … ?

    nous somo­mes très loin de toutes appli­ca­tions stan­dards mais cela pour­rait très bien débouch­er sur des appli­ca­tions encore plus poussées de télé­com­mu­ni­ca­tions ou de recherche sur la pro­priété des matéri­aux … c’est com­plète­ment dingue comme sujet!

    Pierre-Luc Charron 31 mai 2012 15h27 Répondre
    • Oui, nous ne sommes plus très loin de pou­voir vrai­ment léviter! Je pense que le trans­port va con­naître une grande révo­lu­tion dans peu de temps!

      Ema Sandron 31 mai 2012 15h39 Répondre
  • La tu me décu­lotte. Ok, bon je vais wikipédi­er un peu pour pas dire de con­ner­ies mais je suis heureux pour une fois d’être com­plèt­ment dépassé.

    Pierre-Luc Charron 31 mai 2012 15h04 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *