Ils créent une “bombe à retardement” contre les maladies cardiovasculaires!

Une meilleure santéSanté – Athérosclérose : Rien qu’en Suisse, chaque année, plus de 20 000 personnes décèdent d’une maladie cardiovasculaire provoquée par de l’athérosclérose (rétrécissement des artères).

Voici pourquoi je suis heureuse de relayer qu’une équipe de chercheurs de l’Université de Genève, des HUG et de l’Université de Bâle… annonce avoir mis au point une espèce de “bombe à retardement”.

Cette bombe à retardement est en réalité un ensemble de nanoconteneurs qui ont la particularité de pouvoir libérer un contenu vasodilatateur, et cela, uniquement dans les zones malades.

En gros et si j’ai bien compris:  si l’artère est bouchée… le médicament possède désormais une armure intelligente (en forme de lentille) qui est très résistante. Et cette armure intelligente permet au produit qui se trouve dans l’armure de se déverser au plus près de la zone bouchée pour la soigner.

«En somme, nous avons exploité un angle jusqu’alors inexploré d’une technologie déjà existante; et cette recherche offre des perspectives nouvelles dans le traitement des patients atteints de maladie cardiovasculaire», explique Monsieur Andreas Zumbuehl du Département de chimie organique de l’UNIGE.

En savoir plus et en français >>> Clic Clic Clic

Img Diapo