Lab-on-chip? Oui, c’est un mini-laboratoire qui peut détecter des vapeurs toxiques!

pollution de l'airTechnologie – Sécurité: Une équipe de scientifiques de l’Université de Michigan, dirigée par le professeur Monsieur Ted Zellers… annonce la mise au point d’un mini-laboratoire individuel capable de détecter des substances toxiques dans l’air d’une maison!

Un mini-laboratoire avec une puce? Oui, de la taille d’une montre-bracelet, ce laboratoire vient d’être testé et son efficacité est remarquable. Il peut détecter …le chas d’une aiguille dans une botte de foin…(Et petit plus : pour un coût de fabrication moindre que ses prédécesseurs).

L’équipe est enthousiaste car les applications sont vraiment très étendues. Le professeur Zellers parle même d’une application pouvant détecter les substances chimiques ou industrielles dans le souffle ou la salive, c’est dire!

Et alors? Et alors, pour les personnes inquiètes et qui vivent près d’une entreprise polluante, l’outil pourrait s’avérer utile.

A suivre donc…

——————————————

Voici la publication officielle de l’Université du Michigan

Une série d’articles décrivant les résultats ont été publiés ce mois-ci dans la revue Environmental Science & Technology

Img Diapo