20 femmes et une loi …au service des femmes exploitées!

Suisse – Sécurité: En Suisse, il existe un Centre d’assistance aux migrantes et aux victimes de la traite des femmes. Et…

….Et depuis 25 ans ans déjà, 20 femmes offrent un soutien important à près de 200 victimes chaque année.

Pourquoi cet article? Parce qu’aujourd’hui, il existe aussi un article de loi pour protéger les êtres humains que nous sommes.

Cet article (art 182 du Code pénal suisse) stipule que :  celui qui, en qualité d’offreur, d’intermédiaire ou d’acquéreur, se livre à la traite d’un être humain à des fins d’exploitation sexuelle, d’exploitation de son travail ou en vue du prélèvement d’un organe…, est puni d’une peine privative de liberté ou d’une peine pécuniaire. Le fait de recruter une personne à ces fins est assimilé à la traite. Si la victime est mineure ou si l’auteur fait métier de la traite d’êtres humains, la peine est une peine privative de liberté d’un an au moins. Dans tous les cas, l’auteur est aussi puni d’une peine pécuniaire. Est également punissable celui qui commet l’infraction à l’étranger“.

Voilà. Voici les coordonnées de cette association… :

FIZ, Centre d’assistance aux migrantes et aux victimes de la traite des femmes, Badenerstrasse 682, 8048 Zurich, 044 436 90 00, aussi en français. contact@fiz-info.ch .

Voici le lien vers le site >>> Clic Clic Clic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *