Ça vous dirait de louer un pommier?

Idée pour Idées : Dans un des plus jolis village du Québec, à Frelighsburg… il est possible de louer un pommier!

Pour 75 dollars par an, le locataire apprend que : “les chevreuils n’ont pas mangé les bourgeons à fruits des pommiers, dont ils raffolent. Le peu de neige accumulé au sol ne leur a pas permis de franchir les clôtures… Ils ont aussi découvert qu’il faut tailler les pommiers, faucher les mauvaises herbes et se méfier de la tavelure, un champignon qui s’attaque aux vergers. Être pomiculteur ne nous occupe pas que l’automne” écrit Mlle Marie Allard.

Si j’en parle, c’est parce que l’idée de recevoir un minot de pommes et d’aider les entreprises tout en sachant d’où proviennent les fruits que l’on mange… m’apparaît assez belle pour être reproduite, vous ne trouvez pas?

Et puis, ça peut créer de beaux liens entre les producteurs et les … mangeurs, c’est vrai! :)

Img Diapo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *