Les dauphins font-ils des maths avant de manger!? On dirait…

Insolite – Dauphin: Une équipe de chercheurs britanniques, dont le professeur Tim Leighton de l‘Institut de l’Université du son et de la recherche vibrations (ISVR)… étudie le dauphin afin de comprendre comment celui-ci procède pour traiter les signaux sonar dans de l’eau qui contient des bulles d’air.

En plus clair : Lorsque les dauphins chassent, ils émettent des bulles d’air pour regrouper les poissons. Or, la méthode même pose question. En effet, comment peuvent-ils cibler leurs proies dans un environnement qui contient des bulles d’air (qui sont autant d’obstacles pour empêcher le son de leur parvenir)?

Réponse: Le dauphin émet des sons sous forme de séquences de “clics”. Or, l’amplitude du son d’un clic peut varier d’un clic à l’autre ainsi que son volume.  Par accointances, cela sous-entendrait que les dauphins identifient leurs cibles en faisant des mathématiques non-linéaires et que la variation d’amplitude que les dauphins utilisent serait bel et bien la clé de l’énigme!

En gros: la variation d’amplitude produit des changements dans les échos qui permettent d’identifier un poisson à manger au travers des rideaux de bulles.

Pourquoi faire cette étude? Parce que ce savoir pourrait permettre de développer des outils précieux pour détecter des mines dans l’eau ou d’autres choses. Car pour l’heure, aucun sonar n’est capable de faire le quart de la moitié du huitième de ce que les dauphins font tout naturellement.

Dingue, non?

Source au plus près : [Publication]

Img Diapo

Glenn Harris, Media Relations, University of Southampton, Tel: 023 8059 3212 email: G.Harris@soton.ac.uk

www.southampton.ac.uk/mediacentre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *