Ivoire: Un outil efficace pour traquer les braconniers!

Sci­ence — Terre: Aujour­d’hui, il est pos­si­ble de déter­min­er l’en­droit où a eu lieu un mas­sacre d’éléphant pour obtenir ses défens­es en ivoire.

Com­ment? En analysant l’ADN de l’ivoire et plus par­ti­c­ulière­ment l’ADN mito­chon­dr­i­al.

Si ce sys­tème ne peut pas éviter que l’on tue un éléphant pour l’in­stant, con­naître d’où provient l’ivoire (avec entre 60 et 80% de chance de ne pas se tromper) est une aide pré­cieuse pour les pays bra­con­nés.

Par exem­ple, on sait déjà que ce sont l’éléphant de brousse (Lox­odon­ta africana) et l’éléphant de forêt (Lox­odon­ta cyclo­tis) les plus vul­nérables.

On devrait pucer les sur­vivants avec un sys­tème d’alarme! … Je sais, je rêve un peu… mais déjà n’a­chetons plus d’ivoire, jamais, dac? Même pas un petit canif ou un bijou :)

En savoir plus [news.mongabay.com]

Img Diapo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *