Le changement climatique pourrait faire des heureux!

Tan­zanie — Terre: Les pre­miers pour­raient-ils bel et bien être les derniers? Oui, pos­si­ble…

En tous les cas, une étude réal­isée par des sci­en­tifiques de l’Uni­ver­sité de Stan­ford et de Pur­due … mon­tre que le change­ment cli­ma­tique pour­rait ouvrir des débouchés com­mer­ci­aux pour cer­taines nations — jusqu’i­ci — vul­nérables!

Par exem­ple, la Tan­zanie qui est dev­enue plus humide… a désor­mais le poten­tiel d’aug­menter sen­si­ble­ment ses expor­ta­tions de maïs.

Une bonne nou­velle pour ces pays qui ont tant souf­fert car ça va leur faire des petits sous. D’au­tant plus de petits sous d’ailleurs… que dans les pays précédem­ment expor­ta­teurs, une cer­taine sécher­esse s’est instal­lée.

«Cette étude met en évi­dence com­ment les poli­tiques gou­verne­men­tales peu­vent influer sur l’im­pact que nous éprou­vons à par­tir du sys­tème cli­ma­tique» a déclaré le co-auteur du pro­fesseur Noé Dif­f­en­baugh.

————————

[Ter­raDai­ly]

Un PDF intéres­sant 

Img Diapo

  • Non. C’est triste même comme nou­velle. En plus le Maïs est respon­s­able de l’ap­pau­vrisse­ment des sols.

    Triste triste triste!

    Nicholas Lescarbeau 2 août 2012 2h49 Répondre
    • La tristesse est un état d’e­sprit. Le but de ce site, c’est aus­si de trou­ver des solu­tions. Grâce à une terre plus humide, les tan­zaniens pour­ront cul­tiv­er d’autres ali­ments. Peut-être qu’un jour — un pays ou deux servi­ront de silos pour l’entièreté de la pop­u­la­tion mon­di­ale. Comme la Sicile était le garde-manger des romains. Le but de cet arti­cle était de soulever que l’Afrique renaît. Qu’il n’y a pas que les cul­tures qui doivent altern­er et que si les Humains pou­vaient s’en­ten­dre… per­son­ne ne devrait plus jamais en souf­frir :) …

      Ema Sandron 2 août 2012 8h10 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *