Un enfant cancéreux sur cinq développe un syndrome de stress post-traumatique!

 

Science – Cerveau: Notre cerveau conserve encore bien des parts mystérieuses… Ainsi, une équipe de chercheurs de l’Université de Zurich et de l’Université des Enfants de l’Hôpital de Zurich… montre qu’un enfant sur cinq atteint d’un cancer souffre également d’un syndrome de stress post-traumatique (SSPT).

Comme les adultes qui ont vécu des expériences traumatisantes, les nourrissons et les enfants aussi… peuvent  revivre certaines expériences stressantes (la chimiothérapie, certains traitements, etc…) sous la forme de flash-backs ou de cauchemars.

Tout ceci n’est absolument pas très positif, je le conçois, MAIS…

… mais si j’en parle, c’est aussi parce que cette étude montre qu’il y a des choses à faire; des pratiques à revoir et peut-être des choses à ne pas dire… afin que le SSPT ne puisse pas se mettre en place.

Le personnel soignant doit donc être formé en conséquence.

———————————————–

Je vous propose le lien vers le communiqué de l’Université de Zurich >>> Clic Clic Clic

Img Diapo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *