William l’hippopotame pourrait permettre l’impression en 3D d’objets brillants!

Futur – Passé : Exposée au Metropolitan Museum of Art, une faïence bleue datant de la 12e dynastie représentant un hippopotame …. pourrait être la clé d’un moyen d’imprimer en 3D des objets en céramique brillante. Céramique qui serait brillante parce que recouverte d’une glaçure comme la faïence.

En effet, pour l’instant la céramique imprimée en 3D est mate.

Or, il se fait qu’il y a 7000 ans, les égyptiens connaissaient déjà l’art de fabriquer des objets en faïence brillante. Par exemple, William l’hippopotame est né du mélange d’une pâte à base de quartz ou de sable, de chaux et de calcite…. Mélange, qui appliqué directement sur l’argile humide d’un objet et cuit au four … permet d’obtenir une faïence brillante d’une couleur bleue-verte comme le lapis-lazuli.

Du coup, ce  savoir-faire guide les chercheurs de l’Université de West England, dirigés par le professeur Hoskins … pour trouver comment fabriquer de la céramique brillante via une des techniques de vitrification utilisée par le passé.

 

—————————————————-

Si vous voulez en savoir plus >>> Clic Clic Clic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *