Des gènes protègent des villageois argentins contre l’arsenic que contient l’eau!

San­té — Pre­mière: Sous la direc­tion des uni­ver­sités de Lund et d’Up­p­sala en Suède… une équipe de chercheurs a con­staté que des vil­la­geois argentins sont pro­tégés par leurs gènes… de l’arsenic que con­tient l’eau qu’ils boivent!

Et alors? C’est la pre­mière fois que l’on note la présence de gènes pro­tecteurs con­tre l’arsenic dans les pop­u­la­tions de cer­taines régions. Cette décou­verte sig­ni­fie que nos corps s’adaptent… même au pire!

«Nous savions que de nom­breuses plantes et bac­téries dis­posent de gènes qui améliorent leur résis­tance à l’arsenic, un élé­ment très tox­ique présent dans le sol et l’eau de nom­breuses régions dans le monde. Cepen­dant, il n’y avait pas eu de travaux sur la présence de tels gènes pro­tecteurs dans les pop­u­la­tions humaines de ces régions.» s’est ent­hou­si­as­mé la pro­fesseure Karin Broberg de l’u­ni­ver­sité de Lund.

Mer­veilleuse Nature! Courage les gens! 

——————————

Pour plus d’in­for­ma­tions, con­sul­ter:

Uni­ver­sité de Lund:
http://www.lunduniversity.lu.se/

Uni­ver­sité d’Up­p­sala:
http://www.uu.se/en/

Revue Envi­ron­men­tal Health Per­spec­tives:
http://ehp.niehs.nih.gov/

Img Diapo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *