Presse papier: Une idée pour se démarquer du web!

Idée pour Idées : La presse papi­er con­naît un grand prob­lème parce que les pub­lic­i­taires choi­sis­sent de pass­er par le Web pour pro­mou­voir leurs pro­duits!

Du coup, je me dis­ais qu’il serait peut-être intéres­sant pour les entre­pris­es, pour les lecteurs et pour la presse papi­er de chang­er leur façon de voir.

Com­ment? En trans­for­mant une pub­lic­ité infor­ma­tive et vam­pirisante (les mag­a­zines sont rem­plis de pub et on a plus envie d’a­cheter une revue qui pro­pose de la pub­lic­ité sur 70 pages et un con­tenu (sou­vent non per­ti­nent) qui en cou­vre seule­ment 10)…  en une pub­lic­ité active et bien­faisante.

Je m’ex­plique : Les gens s’ap­pau­vris­sent. La presse papi­er offre l’oc­ca­sion de s’in­former à petit prix. Or, il est de plus en plus dif­fi­cile pour cer­tains ménages de sor­tir un bil­let de leur poche parce qu’ils pensent que demain ne leur fourni­ra plus le néces­saire. Du coup, le bon d’achat/cadeau qui avait per­du son sens… pour­rait repren­dre du ser­vice. Oui, les sociétés pour­raient faire leur pub en don­nant et les jour­naux faire le bien en pas­sant par des bons qui — au con­traire des pub­lic­ité sur le web — ne sont pas blo­ca­bles… !

Ce bon serait physique et pos­séderait des car­ac­téris­tiques afin qu’il ne puisse être copié… (atten­tion aus­si à réfléchir aux per­son­nes qui découperaient les bons dans les lieux où les jour­naux sont don­nés… pour ne pas détru­ire le con­tenu)

Et quand je dis don­ner.… C’est don­ner! Pas ques­tion d’un pour­cent­age dont on ne voit pas le ren­du… Non, non! En don­nant de vrais pro­duits com­plets!

Exem­ple: Les boulangers pour­raient offrir du pain durant une journée. Les entre­pris­es pour­raient offrir une paire de chaus­sures con­tre un bon et un tweet. Les télé­coms pour­raient offrir des réduc­tions impor­tantes aux lecteurs d’un jour­nal en particulier…Les grandes sur­faces (qui se font la guerre pour l’in­stant) pour­raient don­ner un cad­dy… un col­is de viande… un pack de bois­sons durant une péri­ode don­née… ETC…

Bref, le monde change… les entre­pris­es qui veu­lent émerg­er… doivent sor­tir d’une démarche de vam­pires, n’est-ce pas une belle occa­sion?

avec Vous et pas Con­tre vous,

Ema

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *