Et si la planche à billets était utilisée pour refaire tourner la roue économique?

tirelire-pmu

 

Idée pour Idées : Je ne suis pas économiste mais en me levant ce matin, je pensais à la planche à billets (qui tourne beaucoup pour l’instant) et je me disais… (préparez les tomates!)

… Que les gouvernements pourraient peut-être faire tourner la planche à billets sans prendre le risque de générer de l’inflation et en faisant enfin le bien du peuple…

Comment?  Les gouvernements pourraient suspendre et reprendre les prêts/dettes des Etats, des petites PME et des personnes physiques…

– L’Etat paierait les prêts aux banques et aux organismes prêteurs en lieu et place de gens durant une période déterminée (10 ans, 5 ans, 3 ans, etc…) … grâce à la planche à billets jusqu’à un montant équivalent aux montants + intérêts des dettes reprises. Planche à billets qui ferait alors uniquement tampon… pas d’inflation… pas de déséquilibre).

– En fin de suspension, le prêt ou les prêts reprendraient comme avant… sans payer plus pour le nombre de mensualités restantes. (Si la roue repart, l’Etat/les banques peuvent envisager de faire cadeau des intérêts courants durant la période de suspension, non?…)

– Les particuliers et les entreprises pourraient choisir de continuer de payer leurs prêts ou de les faire suspendre par l’Etat.

– Toutes les personnes qui suspendraient le payement de leurs prêts durant une période déterminée se verraient interdire de faire un prêt ou d’obtenir une nouvelle carte de crédit durant la période octroyée …sauf situation urgente (en passant par un bureau d’Etat).

– Aucun prêt ne serait remboursé par l’Etat s’il est effectué dans les trois mois précédant la décision de l’Etat (date) de reprendre les dettes de son peuple et de ses entreprises.

——————

Les prêts seraient alors remboursés par l’Etat comme d’habitude… Pas de différence…

—————–

Conséquences :

– Les petites entreprises pourraient reprendre le travail et souffler grâce à la bulle d’air accordée par l’Etat…

– Les particuliers pourraient vivre plus confortablement pour les plus endettés, effectuer un plan de remboursement avec un organisme de l’Etat pour se préparer aux payements de leurs prêts, étaler leurs dettes, etc…

– Les marchés seraient plus confiants.

– La roue économique tournerait à nouveau.

– Ce système permettrait de créer à nouveau de l’emploi et de ne pas fermer les entreprises…

– Le nombre de faillites serait moindre.

——————————————–

Bon, je ne sais pas si c’est réalisable mais peut-être que cette idée permettra de rebondir sur une autre idée qui – elle – sera moins…euh… disons … simpliste et plus efficace.

Ok, je suis prête pour les tomates…

avec Vous et pas Contre vous,

Ema

Licence Creative Commons
Sauf idée antérieure prouvée par une date… Cette idée est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 2.0 Belgique.

Les photographies sont posées à titre d’exemple visuel et ne m’appartiennent pas.

  • IL semble que depuis toujours la planche à billet à toujours existe mais c’était pour donner la possibilité aux banques de prèter de l’argent. Donc se servir de ce moyen seulement pour des prêts c’était insensé. Plus la population augmente plus il a un besoin de produits donc évidemment de plus d’ d’argent . Qui dit humain veut dire permanent donc il faut que de l’argent vienne en partie sans prêt pour qu’elle puisse demeurer. La crise bancaire est venue et pour cause Ce qui est surprenant que ce la ne se soit pas produit plus tôt. La planche à billets devrait tojours existée mais mais employée toujours avec logique.

    mauricemaltais 26 mars 2013 16h33 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *