Voyant qu’il s’est arrêté trop tôt, il refuse de le dépasser!

1355928581_856388_1355929643_noticia_normal

Que du bonheur : Lors d’une compétition de Cross-country à Burlada, l’athlète Monsieur Iván Fernández Anaya a remarqué que le leader de la course, Monsieur Abel Mutai, ralentissait et s’arrêtait à 10 mètres de la ligne d’arrivée!

Du coup, il est resté derrière lui et lui a fait signe de continuer.

Monsieur Abel Mutai a gagné la course et Monsieur Anaya a simplement dit aux reporters stupéfaits qu’il n’avait pas gagné…

A l’heure où le sport se voit entaché par quelques scandales, j’espère que cette belle histoire montrera que s’il reste une seule personne honnête en ce bas monde, il faut continuer à y croire!

———————————

Voici l’article original >>> Clic Clic Clic

Et je tiens à remercier mon ami Simon Millet pour m’avoir informé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *