Des scientifiques réfutent la théorie d’extinction excessive des espèces!

Terre – Espèces : Oui, il y a des espèces qui disparaissent mais… Non, ça ne signifie pas que c’est la fin du monde des espèces!

_65467230_costello5hr1En effet, des équipes de chercheurs de l’Université d’Auckland, de Griffith et d’Oxford, dirigées par le docteur Costello…. affirment que le nombre d’espèces existantes ne dépasse pas 3 à 5 millions.

Soit, que les équipes précédentes ont largement surestimé le nombre d’espèces sur Terre (5 à 30 millions)…

Les surestimations du nombre d’espèces sur Terre sont destructrices, car elles peuvent faire penser que nos  tentatives pour découvrir et préserver la biodiversité sont sans espoir», a déclaré le docteur Costello.

A savoir :  sur les 3 à 5 millions d’espèces, nous n’en aurions nommées que 1,5 millions… il y a donc encore beaucoup de découvertes à faire!

Et justement, il faut arrêter de dire qu’il y a de moins en moins de taxonomistes. Les passionnés se joignent au professionnels… ce qui augmente le nombre de descriptions. Je m’avance allez-vous dire? Je ne pense pas.

Pourquoi? Les chercheurs ont réuni une base de données mondiale des espèces marines connues. Ils ont été surpris de voir que le graphique représentant le taux de découverte de nouvelles espèces était une ligne droite, qui ne semble pas avoir de fin. Ils ont été plus surpris encore quand ils se sont rendu compte que cela était dû au nombre grandissant de taxonomistes qui les découvrent.

Quoi qu’il en soit, ne perdez pas courage! :)

——————————————

Pour aller plus loin, je vous propose un lien vers www.smebd.eu (Society for the Management of Electronic Biodiversity Data >>> Clic Clic Clic

La publication du sujet dont je viens de parler est parue dans le journal Science >>> Clic Clic Clic 

Un article vulgarisé de la bbc.co.uk >>> Clic Clic Clic

—————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *