Et si on cultivait le fond des lacs et des océans?

Un lac submergé

Tragoess-Green-Lake1

Agri­cul­ture — Ter­ri­toire : (Réédi­tion d’une idée de 2010) Lisant dernière­ment plusieurs arti­cles sur la prob­lé­ma­tique de la ges­tion des ter­roirs alors que l’a­gri­cul­ture a de plus en plus besoin d’e­space, je réfléchis­sais à l’aqua­cul­ture…

L’aqua­cul­ture se pra­tique sous l’eau. Or, les ter­ri­toires sous l’eau sont gigan­tesques et non exploités. Il y a bien sûr les ter­ri­toires sous les mers et les océans, mais dans les pays comme la Suisse, il y a des lacs énormes qui pour­raient être util­isés pour cul­tiv­er (par pour élever des vach­es bien sûr et de manière totale­ment con­trôlée et bio… un rejet des eaux usées dans des sta­tions… bref, du pro­pre, hein les Gens! Pas du sale, très sale comme d’hab)).

A l’heure où l’on peut utilis­er la puis­sance de l’eau pour fournir de l’élec­tric­ité et donc de la lumière blanche, à l’heure où l’on peut utilis­er des machines qui désalinisent l’eau, pourquoi ne pas créer des régions cul­tivables sous l’eau… en pro­fondeur?

Bon je me rends compte que cela coûterait très cher… Mais, l’eau des lacs pour­rait être util­isée… Les con­te­nairs étanch­es, réutilisés…le tout en har­monie avec l’océan, la faune, les baigneurs, les bateaux, la vue, la flo­re…

Tragoess-Green-Lake31

https://www.humanosphere.info/2011/10/ca-vous-dirait-de-voir-une-pelouse-sous-un-lac/

Sans compter que l’eau ne con­naît pas d’é­carts majeurs de tem­péra­ture.

Est-ce vrai­ment une idée absurde? Après tout, on a bien con­stru­it un tun­nel sous la manche et un hôtel aux Bahamas! .… Bon … je sors :)…

Img Diapo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *