Acheter des terres pour ne jamais être exploité(e)s? Oui, oui…

280px-India_relief_location_map

REEDITION – Publié la première fois en 2013…

Idée pour Idées : Contre les grandes sociétés, nous le peuple n’avons que peu de chance de pouvoir acheter des terres.

Et si j’en parle et en reparle, c’est parce qu’il y a un réel danger alimentaire. En effet, et par exemple, la Chine vient d’acheter 1700 hectares dans le Berry en France… A votre avis, c’est pour vous vendre les salades qui y auront poussé? Non, ce sera pour nourrir les riches chinois (car des pauvres, c’est comme partout, ils s’en foutent). Et vous, me demandez-vous? Ben, si vous n’avez plus de terres, il faudra faire avec les gardes armés qui entoureront les terres nourricières.

C’est ainsi que l’on voit en Afrique du Sud, en Amazonie ou même en Grèce … des terres achetées par des sociétés qui exploitent le sol, les richesses et les Humains.

CEPENDANT…. Afin de contrer ces consortiums, il existe une solution : l’UNION.

Si une personne crée un site en crowdfunding/crowdsourcing pour récupérer de l’argent versé par les peuples du monde entier…. aucun consortium ne pourra acheter une terre avant le peuple qui est sur place.

Le site pourrait prendre la forme de Kickstarter (qui s’occupe de récupérer des fonds pour des projets industriels et autres) mais pour l’achat de terre. On donne l’endroit, le pourquoi, le comment, on répond à la question de ce que l’on peut faire sur la terre et on définit le prix à atteindre avant une certaine date….

Comment faire pour l’argent? Chaque membre de ce site, appelons-le l’UNION, veillerait dans sa région à ce qu’aucune terre ne soit achetée par une multinationale véreuse. (Il existe de très bonnes sociétés, ne l’oublions pas). Chaque veille ayant permis l’achat d’une terre serait récompensée par une voix et donc… par un travail en fonction des places disponibles. La terre appartenant à toutes les personnes de l’UNION, 95 % des voix seraient nécessaires pour pouvoir vendre une terre appartenant à l’UNION!

Les terres seraient achetées en fonction de l’urgence locale.

Toutes les personnes qui donneraient une somme, la promesse d’une somme (payer à crédit), du travail, un coup de main, des informations essentielles ou leurs compétences… recevraient une voix. Mais quoi qu’elle donne, une personne n’obtiendrait jamais plus qu’une seule voix.

Bon, je laisse les spécialistes mettre cela en place avec si possible l’aide des maires, d’avocats d’affaire et de bons patrons.

Pour le reste, j’engage les particuliers qui ont des sous de côté … d’acheter une terre pour pouvoir la cultiver! 

  • J’adhére,
    Excellente idée, car un seul grain de sable tout seul, ne fait rien, mais un coup de vent et hop une dune aparait.
    j ‘aime le dicton ci dessous :
    Une goutte d’eau dans l’ocean, c’est une goutte d’eau dans l’ocean Mais c’est aussi L OCEAN,
    je ne sait pas qui l’a écrit ,un vieux sage surement merci à lui car il resume ce que l union peut faire

    Brigitte 25 avril 2013 0h39 Répondre
    • Bonsoir Brigitte, je ne vous connais pas mais rien qu’à vous lire, vous êtes déjà une amie! Merci d’avoir partagé cette idée le temps d’un instant avec moi. Cordialement.

      Ema Sandron 25 avril 2013 0h42 Répondre

Répondre à Ema Sandron Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *