Grâce aux maths, les trains ne seront bientôt plus en retard!

Mathématiques – Social : Beaucoup de parents se sont demandés à quoi pouvaient bien servir les mathématiques dans la vie de tous les jours… (Moi aussi à une certaine époque ...Mais chuut hein? Le dites pas, dac? Faut pas…)

Eh bien aujourd’hui, les applications des fonctions barbares aux bijections extravagantes… débarquent enfin dans notre vie sociale!

Par exemple, le projet ARRIVAL ( pour («Algorithms for robust and online railway optimisation: improving the validity and reliability of large scale systems») ….qui sur base d’algorithmes réduit le retard des trains.

Comment? Grâce à la planification en temps réel qui permet une nouvelle planification…En gros, une planification en temps réel  qui se rapproche le plus possible de la solution qui aurait été mise en place si toute la séquence de perturbation avait été connue à l’avance. Une aspirine?

En plus simple : un logiciel permet d’éviter les effets domino qui perturbent le trafic. Il s’occupe de gérer l’intégralité des facteurs impliqués dans la planification, qu’il s’agisse de l’établissement des horaires, de l’attribution des quais, de la répartition du personnel ou des chargements de marchandises.

Et le tout faisant… votre train arrive enfin à l’heure!

—————————————-

En savoir plus et mieux >>> CLic Clic Clic

Via

Img Diapo

  • Cela ne changera pas grand chose face aux suicides qui bloquent la ligne pendant 2 heures, les accident de passages à niveaux, les actes malveillants (signal d’alarme, tir de projectile), ou autre colis suspect nécessitant l’évacuation de la gare et l’arrêt des circulations. Et tout ceci arrive malheureusement trop souvent…

    jlef 19 juin 2013 11h57 Répondre
    • Bonjour jlef, Oui, c’est vrai, hélas. Ce sont autant de drames auxquels il faudrait mettre un terme. Il faudrait des capteurs qui repèrent le moindre incident… Hélas sur les kilomètres de lignes… aucun chemin de fer ne survivrait à la dépense. Je comprends que cela ne soit pas facile…
      Cordialement.

      Ema Sandron 19 juin 2013 12h16 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *