Incroyable : Ils ont découvert une rivière dans l’eau!

Inso­lite — Terre : Dans la pénin­sule du Yucatan au Mex­ique, le pho­tographe Ana­toly Beloshchin immor­talise une riv­ière sous-marine cachée au fond du cenote Angeli­ta.

Ce phénomène pour le moins impres­sion­nant serait dû à une couche d’en­v­i­ron 3 mètres d’eau sat­urée en hydrogène sul­furé située à  28–31m de pro­fondeur. Lorsque le plongeur met la palme dans cette eau… elle dis­paraît…

Voici les pho­togra­phies :

ur

ur1

ur2

ur3

ur4

ur5Via

Cet arti­cle a été lu des dizaines de mil­liers de fois et pour­tant… non seule­ment, le vidéos dis­parais­sent tout le temps mais en plus les comp­teurs sont faux!

  • C’est extra­or­di­naire

    NABILOU 9 avril 2014 13h39 Répondre
  • Mag­nifique image ! La planète terre nous sur­pren­dra tous le temps, en tous cas des images figées dans l’e­sprit du plongeur. J’aime beau­coup celle ou il pêche avec sa canne à pêche, mag­ique !!!

    pêcher 15 septembre 2013 21h18 Répondre
  • les mayas voy­ait les cenote comme un puit direct au roy­aume des morts… yont pas lair a sem­merder les morts.. moi cest decider.. je me fait enter­rer avec ma canne a peche, cor­diale­ment !

    Jimmy Boulay 12 août 2013 7h36 Répondre
    • MDR! Rhoo j’en pleure tiens! (la canne à pêche) Génial!

      Ema Sandron 12 août 2013 14h06 Répondre
  • Bon­jour, au revoir

    Pokeflip 11 août 2013 22h15 Répondre
    • MDR, bon­soir et Bien­v­enue. Bon voy­age et à Bien­tôt :)

      Ema Sandron 11 août 2013 22h20 Répondre
  • Et moi qui croy­ais que l’halo­cline était un site ou l’on visionne les extraits de films du moment… Non mais à l’eau, quoi!
    (si quelqu’un pou­vait m’indi­quer la sor­tie…)
    Cor­diale­ment

    Toumoisi 8 août 2013 1h10 Répondre
  • Et c’est pos­si­ble d’aller voir ça?

    watt 7 août 2013 19h58 Répondre
  • La sec­onde musique est de Morchee­ba.

    Pour en revenir aux cénotes, il y a un autre phénomène très sym­pa à observ­er (et à tra­vers­er) : l’halo­cline => la jonc­tion entre l’eau douce, en haut, moins dense et plus fraiche, et l’eau salée qui vient de la mer, plus chaude et plus dense et donc vers le fond. A la zone de jonc­tion entre les 2, on ne voit qua­si­ment rien, comme si on tra­ver­sait de l’eau en ébul­li­tion, du papi­er à bulle, du… Une très belle cénote pour ça, de mémoire est “Chac-mool” (ou est-ce “Kukulkan” ?). Il y a aus­si “El Pit”, très impres­sion­nante.

    Si vous avez la chance d’aller du côté de Can­cun / Playa Del Car­men / Tulum, con­tactez le Club Pho­cea Mex­i­co à Playa. Ils sont vrai­ment bien, sérieux, com­pé­tents et leurs instruc­teurs / guides de plongée sont excel­lents. Pour les cénotes, un des grands spé­cial­istes est Vin­cent Rou­quette-Catha­la et juste­ment, il tra­vaille avec Phocéa !

    Bonnes plongées à vous, moi, j’y retourne pour la qua­trième fois en 2 ans en jan­vi­er 2014 !

    Cor­diale­ment.

    Fred

    Fred DELATTRE 7 août 2013 0h14 Répondre
    • Mer­ci pour cette info, je vais me ren­seign­er car le phénomène m’in­téresse! Mer­ci beau­coup Fred!

      Ema Sandron 7 août 2013 14h07 Répondre
      • Bon­jour Ema, c’est avec plaisir que je partage cette pas­sion pour la plongée et spé­ci­fique­ment pour cette très belle région du monde.

        Fred DELATTRE 13 août 2013 23h39 Répondre
    • Hey, bon­jour à vous tous, je trou­vais ces com­men­taires très intéres­sants et j’avais envie de rajouter mon grain de sel : )

      Tout ceci est vrai à une excep­tion près: l’eau froide est plus dense que l’eau chaude ;)
      Mais il reste pos­si­ble que dans votre cas, l’eau douce ai été plus froide que l’eau salée bien sur !

      Bon mais sinon, images incroy­ables, je n’avais jamais imag­iné un seul instant que cela puisse exis­ter.
      On croirait un décors d’un film de Tim Bur­ton !

      Bien à vous : )

      (J’ai appré­cié les for­mules de politesse)

      Moi 10 août 2013 6h05 Répondre
      • Bon­soir Moi !

        Je vous con­firme que l’eau douce, en sur­face, est à env­i­ron 24 degrés alors que l’eau salée, au fond, est elle autour de 28 degrés. Un vrai bon­heur quand on est au fond !

        En com­plé­ment… je crois que le sul­fure d’hydrogène vient de la décom­po­si­tion des feuilles qui tombent dans l’eau.

        Fred DELATTRE 13 août 2013 23h35 Répondre
        • Zut, j’ai oublié la for­mule de politesse. Toutes mes excus­es !

          Cor­diale­ment,

          Fred

          Fred DELATTRE 13 août 2013 23h36 Répondre
          • MDR! Mer­ci Mon­sieur Fred pour ces infor­ma­tions sup­plé­men­taires pré­cieuses surtout pour les gens qui désirent y plonger un jour. Quant à la for­mule de politesse, elle n’est pas oblig­a­toire pour vous… elle l’est pour moi. Je n’ai jamais expliqué pourquoi mais c’est assez sim­ple. Je trou­ve que c’est moche d’ap­pel­er quelqu’un par son nom… Dans ma Bel­gique ou ailleurs en Europe, on appelle les gens impor­tants par leurs noms … Je préfère Mon­sieur Di Rupo à Di rupo… Mon­sieur Hol­lande à Hol­lande. (A mon hum­ble avis,il doit s’a­gir du dys­fonc­tion­nement d’un vieux gêne par­ti­c­ulière­ment réces­sif qui me vient d’une famille plutôt sim­ple pour­tant :) ). Et pour le reste. Eh bien. La vie est trop courte pour ne pas s’emmerder avec des choses essen­tielles qui nous font sen­tir vivant et respec­té! Par­don de vous embêter avec mes… Cor­diale­ment, :)
            Ema

            Ema Sandron 14 août 2013 2h24 Répondre
  • Pourquoi néga­tiv­er et ne pas sim­ple­ment prof­iter du spec­ta­cle ?

    Jeanlou30 6 août 2013 10h33 Répondre
  • lol

    cris 5 août 2013 21h59 Répondre
  • J’aime l’usage du “cor­diale­ment” qui veut au final un peu dire “ta gueule” par­fois :)

    gustavimages 5 août 2013 15h44 Répondre
    • Mais non… Du tout… euh.… il ne faut pas… m’en­fin… :) Bis­es

      Ema Sandron 5 août 2013 17h45 Répondre
  • Ils sont cenotes mer­veilleux dans le Yucatan, dont cer­tains sont ouverts au tourisme. Ils ont d’ex­cel­lentes instal­la­tions pour se baign­er sans risques

    Hugo Calderon 4 août 2013 18h13 Répondre
  • Oulala que de bêtis­es écrites ici :

    - Un Cenote est un puit d’ef­fon­drement don­nant accès à l’eau cir­cu­lant sous le karst. Cer­tain ser­vaient aux sac­ri­fices

    - Le sul­fure d’hy­drogène sous forme gazeuse n’est pas plus mor­tel que le cya­nure, il est même très étudié actuelle­ment car il a la pos­si­bil­ité de plonger les mam­ifères en état d’hy­ber­na­tion instan­ta­née à une con­cen­tra­tion pré­cise et il a aus­si un effet retar­dant sur le vieil­lisse­ment tis­su­laire.. En l’oc­cur­rence que la pho­to il est en solu­tion aque­use et est très cor­rosif pour le matériel de plongée, on évite de séjourn­er trop longtemps dans cette couche inter­mé­di­aire.

    - Les pho­tos ne sont pas truquées, il y a de l’eau de haut en bas PLUS cette couche de sul­fure d’hy­drogène en pro­fondeur entre deux couch­es d’eau, les arbres et racines don­nent cette impres­sion de riv­ière mais il y a bien de l’eau de haut en bas et encore sous la couche d’H2S.

    - Le pho­tographe et son team n’ont absol­u­ment pas décou­vert cet endroit il est con­nu et plongé depuis des lus­tres, il se trou­ve à une 20aine de km au sud de Tulum au Mex­ique.

    Pierre 4 août 2013 1h06 Répondre
    • Mer­ci pour toutes ces infor­ma­tions sup­plé­men­taires extrême­ment pré­cieuses. Même si la cénote et son phénomène étaient con­nus, je n’en savais rien (plein de choses m’échap­pent encore…:) ) et donc il s’ag­it déjà et au moins, d’une décou­verte pour moi. Le Mex­ique est loin et je ne plonge pas comme bien des gens, je n’ai jamais eu les moyens d’y met­tre les pieds. Je suis donc super con­tente d’avoir vu ces images qui , en effet, ne sont absol­u­ment pas truquées.
      Cor­diale­ment.

      Ema Sandron 4 août 2013 17h02 Répondre
  • l’hy­dro­gene sul­fure ‚ce n’est pas le gaz des boules puantes ? je ne avait pas que c’e­tait tox­ique ‚pour­tant le souf­fre et l’hy­dro­gene sont pas tox­iques

    veyrat 3 août 2013 19h20 Répondre
    • oui enfin le car­bone et l’oxygène ne sont pas tox­ique, le dioxyde de car­bone non plus mais le monoxyde de car­bone..

      Daphbé 4 août 2013 17h13 Répondre
      • Et on peu aus­si par­ler du sodi­um et du chlore, tout les deux assez (très) dan­gereux dans l’eau, pour­tant l’eau salée est com­mune :D

        alaerya 5 août 2013 6h31 Répondre
  • ici au Belize aus­si ns avons de riv­ieres souter­raine dont plusieurs ines­plor­er, pis moi chu pas plongeur, alors avis au expo­ra­teurs

    criss 3 août 2013 17h13 Répondre
  • Le cénote était l’en­droit où étaient jetés les sac­ri­fices humains du temps des mayas ! beuk !

    Petitgris 3 août 2013 15h29 Répondre
    • Pas vrai­ment, non! Pas les mayas. Les cenotes sont sacres pour le peu­ple Maya. C’est la seul source d’eau potable

      Pat Mass 3 mai 2014 19h08 Répondre
  • Ils avaient rai­son dans Bob l’éponge!

    Kevin Soyez 2 août 2013 12h00 Répondre
    • Euh… je dois vous avouez que si je vois qui est Bob l’éponge, je suis larguée :) Par­don :)

      Ema Sandron 2 août 2013 15h39 Répondre
    • Tu voulais par­lé de la piscine dans Bob l’éponge ? haha

      dubcrizz 3 août 2013 14h36 Répondre
    • mdr tu m as plié

      Touche D'espoir 3 août 2013 22h22 Répondre
    • Ptdr­rrrrrr. Cor­diale­ment

      Malherbe 7 août 2013 23h08 Répondre
  • L’hy­drogène sul­furé est très tox­ique, plus même que le cya­nure.

    André Barrette 2 août 2013 5h25 Répondre
    • Oui absol­u­ment, c’est donc unique­ment beau visuelle­ment… Il n’est pas con­seil­lé d’y met­tre sa palme… Le sul­fure d’hy­drogène est un poi­son. Heureuse­ment, les plongeurs res­pi­raient de l’air en bouteille. cor­diale­ment.

      Ema Sandron 2 août 2013 5h57 Répondre
      • Il est préférable d’avoir des bouteilles en plongée.
        Cor­diale­ment.

        Tâta yoyo. 3 août 2013 12h35 Répondre
        • Oui, notez que si vous n’avez pas de bouteilles… quelques min­utes d’ap­née seront plus effi­caces encore que l’hy­drogène sul­furé :) Cor­diale­ment.

          Ema Sandron 3 août 2013 12h46 Répondre
          • Vous êtes oblig­és de vouloir avoir le dernier mot ? Qu’est ce qu’in­ter­net alli­enne les gens entre eux …

            Cor­diale­ment

            Vince 4 août 2013 17h13 Répondre
          • En tout cas je vous trou­ve tous très polis.

            Bien cor­diale­ment.

            s2prod 5 août 2013 2h00 Répondre
    • Tox­ique pour les humains, oui, mais il existe les bac­tèries qui peu­vent vivre unique­ment dans une telle envi­ron­nement. Eux aus­si ont le droit á une région qui leur con­vient! Et la beauté de la monde n’est pas seule­ment trou­vé dans des lieux con­fort­a­bles.

      Anne 3 août 2013 11h15 Répondre
      • Très très vrai ce que vous dites! De plus, visuelle­ment ça n’empêche pas que l’en­droit est mag­nifique! Cor­diale­ment!

        Ema Sandron 3 août 2013 12h16 Répondre
      • les bac­téries ont une fonc­tion d éco sys­tème et l homme a une rai­son d être .

        fgh 4 août 2013 12h06 Répondre
        • je peux ramen­er ma sci­ence moi aus­si? j’ai des choses plus intéres­santes que vous à dire.. très cour­toise­ment

          heptan 5 août 2013 10h51 Répondre
          • Dites-nous, mon ami; dites-nous? Et soyez-en sûr, je suis fort aise de vos bons sen­ti­ments :) (Bis­es)

            Ema Sandron 5 août 2013 12h04 Répondre
        • une rai­son d’e­tre ? hou­uu.. ptete pas lendroit pour philoso­pher mais la porte est deja ouverte…cest une belle image ” une rai­son detre ” ..mais con­crete­ment ta vie est aus­si inutile qune bac­terie… sinon qun rat ou une morue.. cest ta per­cep­tion de ton envir­rone­ment qui est plus pre­cise.. mais RAISON detre .. on repassera„ ca me tit­il­lais ton com­men­taire. fal­lait jme grat­te un peu ;) cor­diale­ment !

          Jimmy Boulay 12 août 2013 7h43 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *