Perdu au milieu des flots en pleine tempête!

tempete

Humains d’ex­cep­tion : Je me sou­viens d’un marin qui me racon­tait que même après 10 ans de nav­i­ga­tion, il pou­vait encore être malade. Et que pour beau­coup de vieux loups de mer, le mal de mer est assim­ilé au fait de mourir tout vivant…

En voy­ant les images qui suiv­ent, il est peut-être plus facile de le com­pren­dre… comme de s’apercevoir aus­si que cela doit être flip­pant de se retrou­ver au milieu d’une tem­pête quelque part où la ligne hori­zon a dis­paru autant que la terre.

Une pen­sée pour les pêcheurs et les matelots du monde entier.

Enjoy :)

 

  • Ouf.… Le planch­er des vach­es est trop pro­fond, loin de toute terre dans l’im­men­sité de la mer.
    Courageux marins!!!!

    Pufcorn/uɹoɔɟnd 21 juillet 2013 20h09 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *