Expérience : Ça vous dirait de voir l’épaisseur du magazine Vogue sans sa pub!

Enseignement – Pub : Le numéro de septembre du très célèbre magazine Vogue s’est fait quelque peu… disons… maltraiter par un gros marqueur noir et un cutter !

En effet, monsieur Joseph Davies a voulu se rendre compte du volume que prend la publicité dans cette revue.

Voici une première impression…

vogue1Comme vous le voyez, le magazine a étonnamment maigri :)… On peut remarquer également que les publicités recto-verso sont placées en début de revue. (Souvent, on se lasse et on ne regarde jamais les dernières pages).

Voici une deuxième impression…

vogue2

 

Si vous pouviez retirer la publicité en page recto OU verso (le jeune homme n’a pas découpé les publicités qui portaient des articles sur l’autre face), les bandeaux, les quarts de page, etc… Je suppose que des 902 pages, il en resterait disons… 200.

PS : Et si des 200 pages contenant un article, vous enlevez le blabla… il reste peu de choses à lire, à apprendre, à retenir.

Soit ma question est : Ami(e)s rédacteurs en chef…. comment pouvez-vous encore vous étonner de faire faillite?  

Car même si ce magazine a rapporté, tenez-vous bien… 4,447,847.53 $ US … je ne lui prédis pas un avenir radieux, si? Je me trompe?

—————————

En savoir plus >>> Clic Clic Clic