Une avancée québécoise dans la compréhension de la surdité héréditaire!

 

stéréocils

Le Québec – Santé : Une équipe de chercheurs de l’Institut de recherches cliniques de Montréal, dirigée par le Professeur Michel Cayouette …. annonce avoir identifié un groupe de protéines essentielles à la formation de l’organe cellulaire qui détecte les sons !

A savoir : Nous entendons parce que le son provoque des vibrations dans notre oreille. Vibrations qui sont transformées en impulsions électriques. Impulsions décodées par notre cerveau.

Dans l’infiniment petit, comme vous le voyez un peu sur cette image… il y a des cils ( en rouge) et ces cils forment un V…

Et ce qui a été découvert, c’est qu’un groupe de protéines qui jouent un rôle important dans la division cellulaire… occupent une région bien spécifique de la cellule. Région qui sera couverte de cils (des stéréocils au vrai, c’est leur nom) qui produiront cette forme en V. Forme nécessaire pour pouvoir entendre un son.

C’est un peu compliqué mais cela devrait permettre de mieux comprendre le fonctionnement de la propagation du son vers le cerveau et de trouver, je l’espère, des traitements adéquats pour vaincre certains types de surdité.

Le détail de cette découverte est publié dans la revue Developmental Cell.

————————-

Sur le sujet, je vous propose le lien vers mon article source >>> Clic Clic Clic

La publication dans la revue Developmental Cell >>> CLic CLic Clic

(Merci à Fabien et Mlle Titam)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *