Créer un anti-inflammatoire avec de jeunes aiguilles de pin sylvestre! Oui, oui…

pin-sylvestre

Pin sylvestre

Santé – Social : Parfois les médicaments sont trop chers… il n’est pas facile pour tout le monde de se soigner.

Or, la Nature nous offre d’énormes possibilités pour nous nourrir mais aussi pour nous soigner. Ainsi, je reviens à une question qui m’a été posée un jour sur Facebook…. A savoir, s’il y a moyen de faire quelque choses des épines qui tombent des sapins?

Alors voilà, une application importante :  les jeunes aiguilles du pin sylvestre (Pinus sylvestris) peuvent être récoltées pour produire un anti-inflammatoire.

Elles sécrètent des hormones anti-inflammatoires qui ressemblent à l’effet que produit la cortisone mais sans les effets secondaires…

——————————-

Si vous voulez tout savoir (Indications, posologie, etc…) et connaître d’autres recettes encore >>> Clic Clic Clic

Tout savoir sur le pin sylvestre >>> Clic Clic Clic

—————————

Attention à vous! Ne pas tester sur des femmes enceintes ou de jeunes enfants… Et toujours le faire en présence d’une autre personne… 

Cet article est purement informatif. Si vous décidez de vous soigner par vous-même, c’est toujours à vos risques et périls. Rien ne remplace les connaissances d’un médecin doublé d’un homéopathe…

——————–

Cet article est purement informatif – Voir A propos

  • Je trouve tout cela très intéressant et très pratique , vu l’état économique difficile que nous subissons ces derners temps ,

    un grand merci encore pour toutes ces bonnes idées.

    SRamss 25 mars 2014 9 h 33 min Répondre
    • En effet, je crois qu’il y a plusieurs raisons qui – personnellement – me poussent à relayer ce genre d’information. La première, ce sont les sous gagnés… (car sans sous, il n’y a pas beaucoup de solutions mais avec un tout petit peu, le ciel s’illumine de solutions). L’écologie est le deuxième point de ma démarche, car au fond de moi, je réfléchis que la Terre n’a pas besoin de nous pour l’aider… Mère Nature va sauver son rejeton tout bleu, tout beau à sa manière :)
      La troisième, c’est l’emploi. J’espère toujours pouvoir un jour avoir l’idée d’une industrie qui pourrait offrir des dizaines d’emplois voir plus (mais là, c’est difficile car quoi qu’on en pense depuis le début de mon monde, je ne cesse de remarquer à quel point l’Humain sait exploiter les ressources). A tout bientôt.

      Ema Sandron 25 mars 2014 10 h 27 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *