Ils bâtissent un Internet mobile à très haute capacité pour nous tous!

 

Technologie – Communication : Avec l’élargissement de l’accès, la chute des prix, la simplification de la réglementation et l’augmentation de la capacité du haut débit mobile, il est vraiment important pour les fournisseurs de services d’améliorer – non pas un peu – mais considérablement la capacité globale du réseau mobile, actuellement de 100 mégaoctets par seconde (Mbps) !

L’objectif est d’atteindre un giga-octet (1000 méga-octets) par seconde et par kilomètre carré (km2). C’est dire ô combien le projet est ambitieux.

Pourquoi? Les technologies émergentes actuelles, LTE et WiMax, ne peuvent supporter, en déploiement cellulaire ordinaire, que 100Mbps/Km2. C’est insuffisant. En particulier dans les zones urbaines denses où la demande du marché en accès haut débit sans fil est la plus élevée. Ce manque de capacité est un obstacle sérieux à l’adoption à grande échelle des technologies dites «IMT évoluées». Ces technologies de quatrième génération (4G) devraient fournir un accès Internet très haut débit, la téléphonie en ligne, des services de jeux et du streaming multimédia pour les modems sans fil des ordinateurs portables, des smartphones et d’autres appareils mobiles.

Du coup, je suis heureuse de relayer qu’une équipe de chercheurs européens et israéliens a développé une nouvelle architecture à large bande hétérogène, intégrant les spectres radio ouverts ou soumis à licence, qui semble vraiment prometteuse et surtout qui s’approche de l’objectif du giga-octet.

Le projet s’appelle BUNGEE.  

Une bonne nouvelle pour toutes les personnes qui souffrent déjà de la saturation… ou pas?

——————————

Si vous voulez en savoir plus, je vous propose un lien vers le site >>> Clic Clic Clic & Clic Clic Clic

Img Diapo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *