Mlle Mallika Sherawat provoque un tolé en voulant aider les femmes en Inde!

Femme d’exception : Je voudrais vous montrer une vidéo dans laquelle une jeune comédienne remet une journaliste indienne à sa place… l’accusant d’être hypocrite (de faire semblant de rien… alors que les faits sont là : oui, les droits des femmes sont bafoués en Inde).

En effet, lors d’une conférence de presse destinée à lancer son émission de télévision « Bachelorette India», la jeune femme a été prise à partie par une journaliste l’accusant d’avoir qualifié l’Inde de «pays régressif».

Je suppose que la question n’était pas à l’ordre du jour…. (C’est souvent, ces derniers temps, non? )

Bref, la jeune fille a commis un acte courageux et justement remarqué en dénonçant les conditions des femmes en Inde … qui sont mariées contre leur gré avant l’âge de 18 ans et des actes sexuels violents qu’elles subissent.

  • Bravo, tous mes encouragements. Des dizaines de millions de bébés féminins ont été tués pour la simple raison qu’il s’agissait de filles. Très peu de personnes en parlent, alors que c’est énorme, insoutenable. Sans parler des mauvais traitements endurés au cours de leur vie par les nombreuses indiennes vivantes. Dans l’indifférence générale !

    Un seul mort fait un tollé mondial lorsque les motifs de son assassinat sont sa religion ou ses convictions politiques, alors que des dizaines de millions de génicides sont ignorées de l’immense majorité de la population mondiale. Lorsque j’en informe des gens, ils soulèvent à peine les épaules.

    Si le motif de ces meurtres était lié à l’appartenance de ces bébés à une religion donnée, les réactions seraient bien plus vives. A juste titre dans les deux cas. Mais pourquoi la situation, dès lors qu’elle concerne des femmes, suscite si peu de soutien, d’indignation ?

    annie martin 3 octobre 2014 1h17 Répondre
    • Ah voici une question plutôt complexe. Je dirais que depuis longtemps, très longtemps… et loin devant tous les autres groupes de personnes, les femmes sont les premières a être autant exploitées, torturées, violentées, avilies et j’en passe… Partout dans le monde, elles sont les premières victimes de la guerre … ne fût-ce que parce qu’on leur prend leurs enfants pour servir de chair à pâté à la guerre… Mais, moi petite Belge avec tous mes droits, je ne vais pas me plaindre surtout sachant ce qu’il se passe ailleurs. Je voudrais juste dire à toutes les femmes du monde de rester vigilantes. Aujourd’hui de nombreuses actions sont faites pour ridiculiser les femmes, pour les faire passer pour des putains sans cervelle, pour des ignares, pour des moins de rien qui n’ont de place que derrière un homme et si possible à six pas sans faire de bruit… surtout sans en faire. Et ne croyez pas que je parle d’Arabie Saoudite car là les dés sont déjà jetés.

      Ema Sandron 3 octobre 2014 3h56 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *