Fibres optiques : Un débit multiplié par 10 !

924b5870Suisse – Science : Faire passer beaucoup plus d’information à la fois dans les fibres optiques : c’est possible !

En effet, une méthode simple et novatrice permet de réduire l’espace entre les impulsions qui transportent les données. De quoi multiplier par 10 le débit dans nos systèmes de télécommunications.

C’est à l’EPFL que Camille Brès et Luc Thévenaz présentent pour la première fois une méthode pour générer des impulsions qu’il est possible d’imbriquer les unes dans les autres à l’intérieur des fibres, réduisant de fait l’espace entre chaque impulsion.

Comment ? Tout repose sur une méthode qui permet de produire de façon quasi parfaite des impulsions dites «de Nyquist», dont la forme est plus pointue.

«Ces ondes «puzzle» ont la capacité de pouvoir s’encastrer les unes dans les autres. Elles interfèrent entre elles, bien sûr, mais pas à l’endroit précis où est encodée l’information», précise Camille Brès.

Les ondes «puzzle» est un concept connu mais qui était jusqu’ici impossible à mettre en œuvre.

L’idée d’utiliser des ondes «puzzle» pour améliorer la capacité des fibres optiques n’est pas nouvelle. Seulement jusqu’ici, personne n’était parvenu à les générer de manière assez parfaite, malgré le recours à des infrastructures coûteuses et sophistiquées. A l’EPFL, c’est en utilisant un simple laser et un modulateur que les chercheurs sont parvenus à atteindre un résultat encore jamais égalé : une onde parfaite à plus de 99%.

——————————-

Si vous voulez en savoir plus, voici la publication officielle dans Nature Communications >>> Clic Clic Clic

Laisser un commentaire