Et si nous pouvions avoir accès à une assurance alimentaire?

donner-recevoir_0Social — Manger : Les temps sont durs et sans vouloir jouer les oiseaux de mau­vais augure… il n’est pas impos­si­ble qu’une famille qui mange aujour­d’hui à sa faim ne puisse plus le faire après-demain.…

Du coup, j’a­vance l’idée d’une assur­ance ali­men­taire d’un genre par­ti­c­uli­er.

Je m’ex­plique : Des familles apporteraient des parts du repas qu’elles ont pré­paré.

Parts con­gelées ou récoltées par exem­ple, qui seraient livrées aux restau­rants du coeur (ou à la mairie du vil­lage) …

En échange : La famille recevrait un jeton qui — en cas de prob­lème — lui garan­ti­rait un repas de manière pri­or­i­taire … au cas où.

 En gros, un repas donné=un repas reçu de manière pri­or­i­taire.

Ce qui per­me­t­trait aux familles de s’as­sur­er con­tre l’ad­ver­sité… : une espèce d’as­sur­ance ali­men­taire, en somme.

avec Vous et pas Con­tre vous,

Ema

Cette idée est don­née de manière brute, à vous de voir,
à vous de combler les vides, de la ren­dre meilleure encore! 

————————–

Img Diapo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *