Il a construit une maison de Hobbit magnifique!

maison de hobbit

Archi­tec­ture — DIY : Cette mai­son a été con­stru­ite avec des pier­res ramassées dans les champs voisins… Il aura fal­lu près de 10 années à l’artiste pour la con­stru­ire. Cette mai­son se trou­ve dans la région des Cotswolds (une chaîne de collines du sud-ouest de l’An­gleterre (dans la vidéo, on par­le du Wis­con­sin?! ).

Arrêté dans son élan par les autorités, parce qu’elle avait été réal­isée sans per­mis de con­stru­ire (à ne jamais faire, les gens)… l’en­droit a été lais­sé à l’a­ban­don.

Dry-Stone-Walls-15

Cer­taines par­ties de l’habi­tat sont insta­bles car l’artiste n’a pas suivi cer­tains principes impor­tants …:(  … MAIS…

…Si je vous en par­le, c’est parce que je me dis que si les autorités avaient demandé sa recon­struc­tion; si les autorités avaient bien voulu ouvrir leurs chakras, punir l’artiste autrement qu’en le forçant à aban­don­ner son oeu­vre …  et voir la beauté de l’éd­i­fice, il rap­porterait beau­coup au tourisme local, non?

Quand donc va-t-on revoir cette poli­tique de destruc­tion des maisons? Oui, il faut punir! Per­son­ne ne peut se plac­er au-dessus des lois… mais n’y a‑t-il pas d’autres moyens?

C’est un peu comme les maisons qui ont été détru­ites parce que les gens ne pou­vaient plus pay­er… (En effet, la destruc­tion coûte très très très cher (par­fois plus cher que le manque à gag­n­er, c’est dire!))… Alors que finale­ment, le prêt aurait pu être revu sur 15 ans sup­plé­men­taires, par exem­ple…

Bref, si cette belle chose n’est pas encore démolie, n’y a‑t-il donc aucun moyen d’en faire quelque chose plutôt que rien?

Pour l’appellation Hob­bit »> Voir com­men­taire, mer­ci!

  • Les Hob­bits vivent dans des trous donc ce n’est pas une mai­son de Hob­bit…
    Superbe d’ailleurs :D

    Un boeuf 1 avril 2015 12h44 Répondre
  • Ça s’ap­par­ente à de l’art brut… Cette con­struc­tion pour­rait être classée au pat­ri­moine !

    hS 16 octobre 2014 23h04 Répondre
    • Ah si seule­ment vous pou­viez avoir rai­son! J’e­spère que cette con­struc­tion est encore debout. Ami­tié

      Ema Sandron 17 octobre 2014 0h22 Répondre
  • Un peu de libéral­isme ne ferait pas de mal.
    Lib­erté lais­sée à cet homme de pour­suiv­re son oeu­vre cou­plée au fait qu’il en assume les con­séquences.
    C’est pour­tant sim­ple.
    Enfin , en principe.

    Made in France 1 avril 2014 10h00 Répondre
    • C’est clair! Oui, nous ne sommes pas oblig­és de tou­jours choisir le tout ou rien… il y a l’in­ter­mé­di­aire et — pour ceux qui peu­vent l’ap­préhen­der — il y a de belles balades men­tales à réalis­er :) Cor­diale­ment

      Ema Sandron 1 avril 2014 14h28 Répondre
  • Beau­coup de maisons, à l’ex­em­ple des per­son­nes, sont ennuyeuses à souhait, bien cer­taine­ment parce qu’elles s’en­nuient elles-mêmes, d’avoir accep­té d’être trop nor­mées (et on peux l’être grande­ment au sein de la ‑dite-mar­gin­al­ité, qui n’est qu’une sim­ple “trans­la­tion” et non une révo­lu­tion intérieure, dépas­sant rarement le stade de l’ado­les­cence ) Elles s’en­nuient car elles ont pen­sé , un peu trop défini­tive­ment, qu’elles ne pou­vaient pas s’en­v­ol­er vers plus d’orign­i­nal­ité et/ou de créa­tiv­ité, par peur du qu’en dira t‑on, d’éventuelles déla­tions (traces calamitue­ses des guer­res dans les psy­chés). Tout cela aboutit à… des lotisse­ments (tiens, pour citer un chef-d’oeu­vre en la matière…) et à des gens aux gris­es mines et aux vête­ments-muraille, qui finale­ment n’at­ten­dent qu’une chose : que le temps fasse son oeu­vre et qu’ils puis­sent enfin dis­paraître, pour voguer vers des cieux impal­pa­bles (échap­per pour de bon, quoi !) … Mais quelques irré­ductibles sévis­sent, de plus en plus nom­breux, tels des Baba Yaga(o)s avec des lumières dans leurs crânes, seule­ment ils doivent encore con­scien­cieuse­ment se dis­simuler dans des forêts ou des souter­rains…
    Le prob­lème des per­mis de con­stru­ire est assez incon­tourn­able, certes, mais sachons tout de même que si on fait l’ac­qui­si­tion d’un ter­rain non ‑con­structible, pourvu d’un cabanon déjà exis­tant (de 15 à 25 m²) on a le droit d’en dou­bler la sur­face, et aus­si d’y ajouter un auvent, une yourte peut com­plèter … cela dépend des maires, plus ou moins stricts ou com­plaisants, en ce qui con­cerne les “pau­vres” car pour les très-rich­es, il n’y a aucun prob­lème (mod­i­fi­ca­tion du PLU, du SCOT ‑Sché­ma de Cohérence Ter­ri­to­ri­ale si besoin est… ) Alors, pourquoi voir grand ? Dans “l’in­fra” que ce soit humaine­ment ou archi­tec­turale­ment, on peut être créatif !

    julietta04 12 mars 2014 6h34 Répondre
    • Des mots qui font réfléchir et une solu­tion en fin de de compte, mer­ci Madame!

      Ema Sandron 12 mars 2014 7h14 Répondre
  • Pour les gens qui ne sont pas fam­i­liers avec l’oeu­vre de J.R.R. Tolkien et qui pensent que les Hob­bits ne vivent que dans des trous, je mets ici quelques phras­es du livre :
    “Les Hob­bits avaient tous vécus à l’origine dans des trous creusés dans le sol ou tout au moins le croy­aient-ils, et c’est dans de telles demeures qu’ils se sen­taient le plus à l’aise ; mais avec le temps ils avaient dû adopter d’autres formes d’habitations. De fait, dans la Comté au temps de Bil­bon, seuls en général les plus rich­es et les plus pau­vres main­te­naient l’ancienne cou­tume.” […]
    En fait, même dans les régions acci­den­tées et dans les vil­lages les plus anciens, tels que Hobit­te­bourg ou Bourg-de-Touque, ou dans la com­mune prin­ci­pale de la Comté, Grand’Cave sur les Blancs-Hauts, il y avait à présent nom­bre de maisons de bois, de brique ou de pierre. Elles étaient par­ti­c­ulière­ment en faveur auprès des meu­niers, des forg­erons, des cordiers, des char­rons et autres arti­sans ; car, même quand ils avaient des trous à habiter, les Hob­bits avaient dès longtemps accou­tumé de con­stru­ire des hangars et des ate­liers.”
    (Lignes tirées du Livre I, Chapitre I : Des Hob­bits)

    Donc pour ceux qui ont demandé à ma femme de relire le seigneur des anneaux, je leur con­seille de lire toutes les lignes, et pas juste regarder les films.… Et si vous avez besoin de vous défouler, faites-le ailleurs !

    Mer­ci

    Onyx 2 février 2014 14h56 Répondre
  • peux tu nous dire si cette Mag­nifique Créa­tion se trou­ve en France?
    Nous sommes pas­sion­nés par ce genre d’ART.
    MERCI .
    équipe de per­ma­c­ul­teurs tar­nais.

    caty 24 janvier 2014 17h59 Répondre
  • Salut :)
    Quel mag­nifique créa­tion *_*
    quel triste gachi de la laiss­er a l’a­ban­don..
    Quel gou­verne­ment stu­pide et sans coeur nous avons :(
    laiss­er cette mai­son mourir avec le temps.. oblig­er un homme qui a passé 10 ans de sa vie !! 3600 jours !!! a la regarder s’ef­fon­dr­er et dépérir face aux aléas de mère nature T_T… quel tristesse et souf­france ce pau­vre Homme doit ressen­tir..
    j’ai honte par­fois de faire par­tie de cette human­ité !!

    mais mer­ci quand même d’avoir partagé cette mag­nifique oeu­vre !! :D au moins elle con­tin­uera a vivre dans l’e­sprit de cer­tain :D

    ranshin 21 janvier 2014 12h08 Répondre
    • Coucou, par­don pour le retard … en fait, je vous ai répon­du mais j’ai oublié de cli­quer sur envoy­er… tout moi ça… Bref, je vous demande hum­ble­ment par­don.
      Je dis­ais donc que c’est en effet un énorme gâchis! Je pense que les années passées à voir ce joy­au tomber en décrépi­tude est une puni­tion suff­isante. Désor­mais, les autorités pour­raient envis­ager une autre solu­tion? Ah j’e­spère que notre mes­sage sera enten­du. Mer­ci Ran­shin!

      Ema Sandron 24 janvier 2014 11h26 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *