Respirer sous l’eau comme les poissons serait désormais possible!

masque de plongée pour respirer librement sous l'eau

breathablee

Technologie –  Plongée :  Grâce au respirateur d’oxygène Triton , il  serait (<—-à prendre avec des pincettes) désormais possible de respirer sous la surface de l’eau comme si vous étiez un poisson!

Ce respirateur qui ne nécessite aucun réservoir volumineux utilise une nouvelle technologie qui comme des branchies… extrait l’oxygène de l’eau.

Voici d’autres informations :

  • Triton utilise une nouvelle technologie de modèle de branchies artificielles.
  • Le masque extrait de l’oxygène sous l’eau à travers un filtre sous la forme de fils fins avec des trous plus petits que les molécules d’eau.
  • Il s’agit d’une technologie qui permet de respirer librement sous l’eau pendant une longue période.
  • Le masque comprend un micro compresseur qui comprime l’oxygène et le stocke dans le réservoir de stockage.
  • Le micro compresseur fonctionne avec une micro batterie.
  • La micro batterie possède une taille 30 fois plus petite que les batteries existantes et peut charger 1000 fois plus rapidement.

Des informations sur son brevetage et sur son existence réelle ICI ICI ICI

Voici un formidable article en français sur le concepteur et son invention (Merci à Stéphane Urbinati) >>> Clic Clic Clic

Spotlight-Odd-Looking-Scuba-Mask-Turns-You-Into-a-Fish

Triton is a 2013 sadi product innovation studio project.Sur le dessus de ce petit appareil peu encombrant, il y a un embout qu’il faut mettre en bouche… Le reste se fait automatiquement.

triton3 Comme vous le voyez sur l’image, l’eau est filtrée par l’avant du maque (avec les grilles) pour récupérer les molécules d’oxygène.

triton2

Ma source >>> http://www.yankodesign.com/2014/01/03/scuba-breath/#9uHIFb4rTSELlqpy.99

Si vous avez des choses à faire passer, je vous recommande de laisser des commentaires sur l’article de Yanko.

Possible ou pas…A vous de voir…

———————————————–

Bonjour, je réédite cet article (nov 2014) car nous en savons un peu plus sur la technologie utilisée : Un cristal à base de cobalt et de molécules organiques créé au Danemark … absorbe l’oxygène de l’air, le stocke et le libère à la demande! C’est ainsi que ce cristal est capable de capturer l’oxygène dans l’eau et de le libérer après traitement dans un masque comme le ferait une bouteille, si et seulement si on le chauffe….  Ce cristal, baptisé Aquaman est mis au point par l’Université du Danemark du Sud. (LIRE ICI)

—————————-

  • Bonjour,
    moi je suis intéresse ça coûte combien et ou je vais trouver ?

    Merci!!

    ayakkabi 22 février 2016 7 h 27 min Répondre
  • salut ;Je travail dans un champs pétroliers on offshore sur mer de profondeur 60 m .pour notre sécurité .j’ai besoin de connaitre le coût et le point de vente .
    mon pays est sfax- tunis .existe t-il un point de vente a tunis.

    merci .
    mes salutation

    AZIZ MAKHLOUF 11 janvier 2016 19 h 56 min Répondre
  • Il ne s’agit là que d’un prototype du design de l’appareil. Les informations techniques et le mode de fonctionnement son purement fantaisistes (le pauvre auteur du post se fait d’ailleurs un peu incendier, si vous allez lire les commentaires sur le blog…). Il faut tout de même avouer que ça laisse rêveur, si on aime la plongée!

    Perplexion 3 juin 2015 8 h 20 min Répondre
  • L’oxygène est un nom masculin. :)

    Fab 7 décembre 2014 14 h 58 min Répondre
    • Oui, c’est un de mes travers, il m’est encore difficile de ne pas me tromper en écrivant entre la et le :)

      Ema Sandron 7 décembre 2014 17 h 04 min Répondre
  • que est le prix

    manu 4 décembre 2014 23 h 13 min Répondre
  • Possible, peut-être, mais ce dispositif permettrait non pas de respirer de l’air, mais de l’oxigène pur ! Lequel est mortellement toxique pour le système nerveux central au delà de 1.6 bars de pression partielle, et donc au delà de 6 mètres de profondeur dans ce cas-ci. A celà ajouter le paramètre de surexposition à l’oxigène sur une durée de 24h, et nous avons deux facteurs extrêmement limitants pour un tel dispositif. Utile donc pour de très faibles profondeur et limité par un paramètre physiologique d’exposition max.

    mhm555 1 septembre 2014 19 h 37 min Répondre
    • Je dois bien avouer que je n’y connais rien pas grand chose dans le domaine. Je laisse donc votre commentaire aux lecteurs. Dans n’importe quel cas, je vous remercie pour ces infos que j’estime toujours précieuses lorsqu’elles font réfléchir plus avant. Merci donc!

      Ema Sandron 1 septembre 2014 20 h 08 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *