Serre – Débrouille : Durant l’été, si vous vous ennuyez, pourquoi ne pas construire une serre en bouteilles de plastique avec vos grands?

Bref. Voici la serre réalisée :

Une serre en bouteilles

Comment faire ? 

Les outils & matériel : 

– Un niveau à bullesUne serre en bouteilles
– Un jeu de tournevis ou une visseuse
– Une scie sauteuse ou une scie à main.
– Un marteau et une masse si vous enfoncez les piquets!
– Une paire de ciseaux pointus
– Une bêche ou une tarière (à prêter, hein?)
– Un mètre pliant + crayon
– 3 charnières
– Une poignée de porte (aimants à visser)
– Une agrafeuse et des agrafes. (Environ 300)
– 1500 bouteilles en plastique sans étiquette (ça c’est pénible…> une casserole d’eau bouillante, décollez à la vapeur. Sinon laissez tremper dans l’eau… bof + un grattoir à peinture)
– De la paille + du gravier ou des écorces pour le sol.
– Un seau à ciment (pour préparer votre mortier) et de l’eau
—————

Pour vous donner une idée, il faut environ  80 m de chevrons:

– 140 tiges de bambous de 2 mètres.
– 4 chevrons en 4 par 4 de 2m50
– 20 chevrons en 2 par 2 de 2m
– 9 chevrons en 2 par 2 de 2m50
– 8 chevrons en 2 par 2 de 1m50
– 2 chevrons en 2 par 2 de 1m
– 4 sacs de ciment d’accroche tout préparé (ciment + sable + gravier).
————————–

Ensuite suivez les instructions de ce PDF PDF PDF en anglais ou ce tutoriel en français (si vous voyez des choses à ajouter…Merci! )

TUTORIEL

Personne n’est à l’abri du vent ou de la grêle, du coup la solution avec quatre piliers enterrés et cimentés m’apparaît importante. Mais à vous de voir!

1. Tout d’abord, il va falloir récupérer les 1500 bouteilles en plastique solide (eau pétillante, coca). Pour ce faire, je vous propose d’aller dans une décharge et de récupérer les bouteilles directement là-bas. En Suisse, les bouteilles sont souvent déposées devant chez Denner, à la Migros ou la Coop.

2. Les bouteilles doivent être rincées et les étiquettes enlevées.

cabane serre

3. Mettez des gants!!!! A l’aide d’une paire de ciseaux, il faudra ensuite découper le cul de chaque bouteille de manière à pouvoir faire passer la tige de bambou (à travers le bouchon jusqu’en bas…) et de pouvoir les enfiler une sur l’autre….

4. Dans votre terrain, mesurez  le sol pour enfoncer les quatre chevrons de 4 par 4 qui seront les quatre arrêtes de votre construction (carrée ou rectangulaire, à vous de voir). 

cabane serre

Comme vous le voyez sur cette image, il y a quatre chevrons qui sont cimentés dans le sol… Les deux chevrons côté prairie (surlignés en rouge) sont plus petits, car le constructeur a pensé à l’eau de pluie et à la neige qui ruissellera ou tombera du toit (voir flèche rouge). Il ne faudrait pas que le ruissellement rende votre terrain marécageux…

Soit, ici le terrain se prête bien à un système d’écoulement du toit qui ira directement dans la prairie… Voici la raison pour laquelle les deux chevrons sont plus courts.

5. Pour faire en sorte que les quatre chevrons principaux tiennent bien, il faudra creuser un trou pour chacun d’eux. Et avant de les mettre dans le trou, il va falloir les noircir au feu sur la hauteur enfoncée (passez le bas du chevron par-dessus un feu pour noircir sinon le bois va pourrir et votre construction sera fichue)

6. ATTENTION : 1/3 du chevron sera placé dans le trou à la hauteur choisie (je vous laisse calculer) pour parvenir au résultat souhaité. Ensuite, quand vous aurez placé le chevron, versez des petits cailloux pour que le piquet (chevron) soit bien soutenu et bien droit (vérifiez avec un niveau).

A savoir : il existe des pieds à planter qui ne coûtent pas trop chers (10 euros environ)… c’est plus simple et ça remplace les cailloux. Vous pouvez aussi enfoncer les chevrons passés au feu directement dans le sol… à vos risques et périls en cas de tempête 🙂 )

7. Préparez votre ciment. (1 pelle de ciment pour 3 pelles de sable + eau (Merci Tibo))… et hop ! dans le trou pour solidariser le tout. (Il existe du ciment prêt à l’emploi aussi, si vous doutez)

8. Attendre 48 heures! 

9. Une fois que les chevrons tiennent bien, vous pouvez commencer la construction des murs.

10. Enfilez les bouteilles sur le bambou. Faites en sorte que les paires de bouteille soient emboîtées tête-bêche.

cabane en bambou

11. Construisez les murs en formant deux cadres de même dimension avec des chevrons  de 2/2

Pourquoi deux cadres? Parce que les extrémités des bambous vont être fixées entre les deux cadres et que ce sera plus fini (et plus facile, s’il faut changer des bouteilles)

12. Soit, préparez vos bambous à bouteilles et posez-les sur un des cadres. Les deux extrémités du bambou doivent être dégagées.

cabane-serre3

13. Posez vos bambous l’un à côté de l’autre jusqu’au bout…

cabane-serre4

14. Coupez les morceaux de bambou qui dépassent de l’extérieur du cadre (si le bambou est trop grand…) et fixez-les (agrafez ou clouer (clou en forme de pont)) sur le chevron de chaque côté. Le bambou sera rigide, il faut faire en sorte que les bambous soient les plus serrés possible.

cabane-serre5

15. Si vous désirez un travail fini, posez le deuxième cadre en bois par-dessus le premier avec les bouteilles et vissez-les ensemble. ET si vous souhaitez remplacer facilement les bouteilles qui seront dégradées avec le temps, vous pouvez fixer la canne ou le bambou avec un clou en forme de pont. Il suffira alors de faire sauter un pont pour libérer la tige et remplacer les bouteilles dans la rangée.
cabane-serre6

16. Procédez de la même manière pour le toit et la porte. Vous pouvez placez une bâche transparente aussi (un plastique récupéré d’un matelas) entre deux cadres… A vous de voir!

17. Une fois le tout posé, vous pouvez recouvrir le sol intérieur avec des écorces ou du gravier. Il restera à fabriquer des étagères 🙂

Bon amusement!

—————————————————————-

Voici deux réalisations plus simples  :

6370521-9608884

————–

Et voici une bonne vidéo :


Nous ne sommes plus sur les réseaux.
Related posts:

52 commentaires

  1. Bonjour, comment rendre ces bouteilles plastiques plus résistantes? les uv mais surtout le gel les dégrade fortement et le risque est donc la propagation des particules de plastique de partout, notament dans la terre de culture (sic) … La seule solution que je vois est le démontage systématique de la serre chaque hiver et remplacement des bouteilles chaque année…..
    PS: svp STOP LE CIMENT, trop grand polluant, préférez la chaux pour faire les mortiers, c’est bien meilleur à tout point de vue

    • Depuis quelques années, nous avons pu voir que l’aluminium des canettes comme le plastique des bouteilles se sont amincis… Du coup, moins de résistance! Il faut donc chercher les bonnes bouteilles désormais. Celles dont le plastique plus épais durera plus longtemps. Je vais tenter de trouver d’autres manières d’arriver au même résultat. Dès que je trouve, je vous promets de titrer tout ce qu’il est possible de faire pour préserver nos jardins, notre planète, nos biens communs! Avec toute mon amitié.

  2. bonne idée, mais ne pas oublier il ne faut pas que l’eau de pluie pénètre les bouteille sinon un mousse va pousser dedans et la ??

  3. Bonjour… superbe idée que les bouteilles en plastic… j’ai refais mon mur extérieur d’une véranda, en intercalant des bouteilles et de la mousse expansée + un doublage… et comme l’air au repos est un super isolant… je sens beaucoup moins le froid… alors buvons de l’eau « sans modération » !!!

  4. C’est joli, mais le plastique des bouteilles va devenir cassant et jaunir, et puis boire de l’eau emballée quand on en à plein les robinets (tout a fait potable (contrairement aux idées reçues) c’est pas très écolo !

    • Bonjour,
      L’eau du robinet est certes potable mais recèle des produits absents de l’eau en bouteille comme le chlore,les très dangereux neurotoxiques aluminium et fluor, toute une collection de médicaments allant de l’aspirine aux antibiotiques en passant par les antidépresseurs. ..donc non merci sauf avec un système de filtration très efficace et dynamisant!

      • En fin de compte, c’est toujours à vous de décider. Et personne d’autre. Amitiés

        • Bonjour, éviter l’eau du robinet si possible, car trop toxique, surtout énergétiquement en plus le fluor cristallise la glande pinéale. Allez voir à quoi vous sert la glande pinéale, elle n’est pas là pour rien… Certain l’ont bien compris… L’eau en bouteille est morte, elle a besoin d’être réactivé avant de la boire… à voir les travaux du Docteur EMOTO… Belle journée à tous

          • Bonjour, j’ai placé sur ce site une catégorie réservée à la filtration / purification de l’eau. J’engage donc mon lectorat à y faire une petite balade. Pour le glande pinéale, je lis beaucoup. Hélas, pas de preuves tangibles. La Kundalini et toutes les spiritualités sont formidables mais ne remplacent pas (dans ce cas) un bon charbon actif. Alors voilà, l’eau du robinet n’est à priori pas toxique. J’en bois tous les jours plusieurs litres et je me sens très bien. Pour le fluor, mon conjoint, ma fille et mon fils se sont toujours brossé les dents (aucun n’a une carie). Les gens conservent leurs dents très tard aujourd’hui. Merci à l’hygiène et à la dentisterie. Merci à la médecine aussi. Je crois comme vous à l’eau morte et l’eau vivante. Mais pas sans y ajouter quelques filtres … :)Amitiés.

  5. J’adore vos projet, j’aimerai avoir plus de documentation merci d’avance

  6. Superbe article, je l’aurai bien « flattr » mais a priori, ce n’est pas possible

  7. Jean-Guy Deloffre

    Bonjour, j’aime beaucoup votre blog et suis très curieux de recevoir vos infos, astuces et tout article que vous souhaiteriez partager !
    Belle continuation à vous !

  8. Faites poussez des bambous et un an après vous avez des tiges de bambous pas chères solides, comme moi !!
    Mieux, ce sont des bambous de mon voisin qui sont venus chez moi, gratis.
    C’est souple, solide et léger, plein d’usages, canne à pêche, armature de serre, de cabane, de tige de sécateur à corde pas cher, tuteurs à vigne, tomates, etc… voir les chinois !!!

  9. Pas besoin d’assise lourde en béton pour tenir contre le vent !!
    Ma cabane ou serre légère 6m2 tient comme les tentes de cirques, juste posée sur le sol brut, avec cordes ou fils de fer solides et pieux (ceux de clôtures à grillages ) enfoncés profond à 45° pour qu’ils résistent à l’arrachement en direction perpendiculaire au pieu , à chaque coin !!
    Cela tient depuis 25ans et a résisté à des vents de 180km/h à la tempête de Noel 1999 où les cheminées de ma maison se sont envolées et retombées en trouant la toiture !!

    Les bouteilles ne sont pas traitées UV et ne résistent pas aux UV d’été !!
    Donc pas mal de travail à refaire tous les ans !!

  10. Pensez seulement a la condensation de chaque bouteille, ça fait 8ans que je pratique ce truc…
    Que du bonheur mais faut penser a remplacer les soutiens de bouteillesbtous les ans ou alors au premier coups de gel ou de vent tout dégage tellement les soutiens sont humides. Mais c’est trop bonheur pour mes tomatesbqui sont sucrées à souhait

  11. Génial, comme idée.
    Si un jour j’ai du temps je ferai de meme
    Merci beaucoup pour ce tuto

  12. Excellent !!! Merci pour nous tous Albert!

  13. faite votre beton dans des trou de 50 a 60cm de profondeur mettez une corniere dans votre beton qui depasse de 20 cm avec 3 trou de 8mm forez avant laissez secher er apres il suffit de visser une autre corniere ou un chevron, quand la serre doit etre demontee suffit d enlever les vis ou boulon

  14. conter plutot 3 pelles de sable pour une de ciment pour le mortier
    Sinon belle idée si l’on a du temps.. 🙂

  15. Fabrizio 11, le bambou est un plante assez prolifique, si vous voyez dess gens qui en ont en haie vers chez vous, demandez, en général c’est ok pour en prendre (si bien fait => répartir au mieux les coupes)
    Sinon, baladez vous vers chez vous, je suis à une 20aine de kms de Grenoble (Alpes françaises) et malgré le climat qio pourrait ne pas en avoir l’air, je trouve du bambou « sauvage » à 2 endroits à 10mn max en vélo de la maison 😉

  16. vous les trouvez ou les tiges de bambou pas cheres?

  17. guillaume.ransinan

    Encore une ou deux idées, selon vos ressources de récup disponibles.
    Si vous utilisez des cannes de Provence au lieu de bambous, pensez à bien peler les canes, cela limitera leur vieillissement dû à l’humidité et aux organismes qui se développeront entre les feuilles enroulées et la canne.
    De plus, vous réduirez le diamètre sans trop altérer la rigidité, ce qui laissera passer plus de lumière.

    Contrairement à ce qui est proposé sur le pdf anglais, je terminerais chaque extrémité d’emboitement de bouteille par une bouteille coupée par l’autre bout : en enlevant le goulot et en perçant le culot d’un côté pour la dernière, et en laissant une bouteille entière de l’autre pour commencer l’empilement. Ainsi, pour toutes les surfaces rectangulaires de la serre, il y aura moins de trous laissant passer l’air entre les chevrons et les bouteilles. Pour les faces triangulaires, on a dans ce cas intérêt à laisser en haut le côté goulot de la bouteille.

    Si vous avez accès à une source de récup de ficelle ( par exemple, en habitant pres d’un centre équestre, vous pouvez récupérer des kilos de ficelles des bottes de foin, par bouts d’un peu plus d’1m20 ? selon les bottes). Et vous pouvez utiliser de la ficelle tendue à la place des cannes ou des bambous. Avantage : on peut se contenter d’un cadre, et on peut facilement (je suis têtu) trouver un systeme pour changer les bouteilles. Et on gagne en lumière.

    Cela devrait être assez rigide vu le poids léger des bouteilles, avec des ficelles bien tendues. Pour les murs, moins de problemes. Pour le toit, il sera sans doute utile de tendre transversalement sous les bouteilles et sur les bouteilles une ficelle à la moitié de la pente, voire tous les tiers. Pour encore aider à limiter les oscillations, on peut sans doute garder les bouchons sur les bouteilles et les percer, juste de quoi passer la ficelle. Bon, 1500 bouchons à percer :-D, mais quand on aime on ne compte pas… A faire les longues soirées de fin d’automne et de début d’hiver, pour installer la serre en fin d’hiver…

    • Ce commentaire est ô combien constructif et le temps que vous avez pris pour nous faire découvrir vos solutions est un véritable cadeau que j’apprécie au plus haut point! Merci pour nous tous! Amitiés

  18. Avec une pompe solaire et un circuit fermé vous pouvez même chauffer la piscine…

  19. guillaume.ransinan

    Combien de temps va tenir une bouteille plastique en plein soleil ? Sans protection uv correcte, j ai eu des plaques de polycarbonate alveolaire d une serre premier prix qui n ont pas duré plus d un an pour celles les plus exposées. Peut etre faudrait il prevoir un systeme pour assez facilement enlever les bambous pour des remplacements reguliers ?

    • Ah eh bien ça, c’est une excellente question! Je vais me renseigner et votre idée est formidable! Merci pour nous tous!

    • J’ai des bouteilles en plastique stockées dans une baignoire en plein air depuis 2 ou 3 ans, elles se sont bien fragilisées, le moindre petit choc les fend ou les perce. Ne pas confondre résistance au temps pour un objet en condition d’utilisation et dégradation complete. Une solution pour réduire l’usure (et la surchauffe) , l’été, là où les uv seront les plus agressifs : comme pour nous, porter un tshirt ou mettre de la creme solaire : couvrir le toit avec une bache ou des plaques opaques, ou badigeonner de blanc de meudon, de chaux éteinte etc.

  20. cool comme idée…

    ça m’en donne plein en plus… genre abris bus pour les enfants l’hiver….
    coupe vent en hiver pour les galeries et perron…
    et la serre… quelqu’un qui la fait un peu plus longue… égal serre en été et abris d’auto en hiver…. et le tout peut être fait en panneau… donc démontable… et pour s’assurer que ce soit solide au vent… rien n’empêche de couler des blocs de ciment comme pour les poteaux… mais juste mettre une tige de fer en rond dedans pour attacher nos parties avec des crochets ensuite… et s’arranger pour pas qu’ils soient dérangeant si y a rien de monter dessus…

    seule chose, c’est que le bambou…. ici… plutot rare et pas donner…

    • Rhoo l’idée de la rallonge pour faire un carport, géniale!!!!! Les autres aussi d’ailleurs! Si vous voulez les écrire et les signer, surtout l’idée du carport, je relaie!

  21. Excellent votre idée de récupérer les bouteilles de plastic pour en faire un usage pratique pour construire des serres. Une autre idée pour ceux qui habitent les pays froids(neige et vents),on pourrait prévoir ces panneaux à poser sur les portes et fenêtres qui font face aux vents dominants en hiver(double paroi),cela pourrait,peut-être préserver contre les déperditions de chaleur.

    • Bonjour Amedeo! C’est une excellente idée! Si vous le voulez, je vous laisse mettre un texte en forme et je publie avec votre nom dessous, of course. Ça vous dit?

  22. 7. Préparez votre ciment. (1 pelle de sable pour 2 pelles de ciment + eau )… et hop ! dans le trou pour solidariser le tout. (Il existe du ciment prêt à l’emploi)

    oubliez le béton maison car le mélange doit être aussi préçis que pour du pain donc à moins d’utiliser une balance et d’avoir les table en poids .. … il existe des mélange tout prêt de béton en sac de 30 kg ..

    il y a aussi du béton à prise rapide mais attention à ne pas le mélanger avant d’être prêt … il commence à figer en environs 30 minutes ! …… solidariser … c’est mignon et tellement Green…mais c’est plutôt solidifier 🙂

    Note importante si le sol est sec , humidifier avant afin que le béton ne se déshydrate pas avant de prendre
    et une fois figer plus il seras dans l’eau plus il deviendras dur et résistant .

    dans un sol sablonneux, un poteaux de 4″x4″ ( 10 cmx10 cm ) enfoncé de 90 cm ( 3 pieds) est bien suffisant et ne requiert aucun béton suffit de faire un trou avec une tarière manuelle ( ou encore une pelle ) , de l’enterrer et de compacter le sol autour avec un autre poteau ..

    • Je l’ai dis à plusieurs reprises dans mon article, je préconise de solidifier uniquement pour éviter que votre serre très légère ne se retrouve dans la vitre magnifique de votre voisin un jour de grand vent! Pour le reste, il existe des ciments préparés et on peut demander au marchand. Il vous dira que faire et que prendre. Cordialement.

  23. pas bête celle là … mais bon les 6 sous ça implique de voler du bois , des vis , des charnières et du béton chez rona ou Castorama , donc je dirais environs 150$ ( 60 euros ) ou une cagoule et une paire de gants au choix,,,

    • Deux francs six sous, c’est ma signature…. une expression qui veut dire pas cher… Or si 60 euros pour toute une serre, vous semble cher alors que vous l’avez pour le prix d’un plein d’essence… essence que vous gagnerez dès que vous ne devrez plus courir au magasin parce que vous n’avez pas de ciboulette… Non, je crois que c’est bien deux francs six sous, finalement…

  24. effectivement, une traduction nous serait d’une grande utilité, vu que nous souhaitons vraiment le réaliser
    merci d’avance

  25. super idée!!! mais bcp de mal avec l’anglais 🙁

  26. super! mais avec un peu plus d’effort, on peut couper en 2 dans le sens de la hauteur les bouteilles pour le toit et les poser comme des tuiles romaines (mais en clouant la couche supérieure sur les liteaux pour fixer l’ensemble) et mettre une gouttière pour récupérer l’eau de pluie.