Comment construire une pompe à eau qui fonctionne sans électricité!

Pompe à eau

Débrouille – Eau : Voici une pompe qui fonctionne par elle-même et qui amène l’eau de la rivière au robinet!

Explications :

Pompe à eau

Comme vous le voyez sur le dessin (et s’il n’y a pas assez de dénivelé) l’idée c’est de creuser un trou assez grand entre l’eau de la rivière et votre maison pour pouvoir y installer une pompe hydraulique.

Pompe à eau

Voici notre pompe de plus près.

Pompe à eau

Et encore d’un peu plus près… Comme vous le voyez, l’eau descend dans le tuyau de droite… dans la chambre du bas dont la valve est ouverte.

valve ouverte

J’ai entouré la valve ouverte…

pompe à eau

L’eau qui vient de la rivière… va remplir tout d’abord le fond de la première chambre et progressivement la chambre se remplissant… l’eau va pousser la valve jusqu’à ce qu’elle se ferme…

Quand la première valve (clapet) se ferme (grâce à la 
pression que l'eau exerce sur le clapet) 

….Captive, l’eau étant incompressible, grâce à son poids et à sa vitesse, elle n’aura d’autre choix que de monter dans la deuxième chambre…

pompe à eau

Pompe à eau

L’eau va soulever la deuxième valve (ici appelée Delivery valve)… et passer dans la deuxième chambre…

Pompe à eau

Or, l’eau qui va monter dans la deuxième chambre va se “heurter” à l’air qui s’y trouve… Plus l’eau va monter et plus l’air va être compressé, de plus en plus compressé… jusqu’à devenir aussi dur qu’un vrai mur de brique.

Pompe à eau

L’air faisant un mur et l’eau ne sachant pas redescendre… une pression va se créer et l’eau trouvera le chemin de sa délivrance en passant par le petit tuyau…

L’eau va donc remonter dans le tuyau tout fin que vous voyez sur le côté gauche et sortir par le robinet.

Pompe à eau

L’eau va pousser et fermer la valve centrale…

Pompe à eau

La pression va se relâcher dans les chambres…

pompe à eau manuelle

C’est ce qui va permettre à la valve de la première chambre de s’ouvrir à nouveau pour qu’un cycle s’établisse.

PS très important et astuce donnée par Monsieur Billa :

Et en tant que plombier, je voudrais également vous dire que si l'on fabrique soi-même cette pompe, il faut également inclure une valve de gonflage en haut de la "chambre d'air", parce que avec le temps, l'eau emporte l'air par dissolution, et il faut donc regonfler de temps en temps la chambre avec de l'air pour garder l'effet rebond de la pompe.

A savoir : L’effet moteur primaire de cette pompe, c'est le poids spécifique de l'eau combiné àla vitesse qu'il prend dans le tuyau. L'effet secondaire, c'est la compression de l'air dans 
la deuxième chambre. C'est bien cela qui crée l'effet moteur. 
Cette pompe est très ancienne et elle était employée dans des château bien avant les 
pompes électriques.
Cordialement Marc 
Merci Marc! De tout mon coeur pour moi et pour les lecteurs!

 


Comment fabriquer cette installation?

  1. Je vous recommande de lire cette page appartenant à Monsieur Patrick Hadengue. Elle est en français et tout y est expliqué de manière simple. Deux vidéos sont disponibles sous le liens également>>> CLic Clic Clic

2. Je vous recommande de lire ce PDF PDF PDF en français et très complet (dessins aussi), il comprend : 

pompe-belier-ram

  1. Voici un lien que m’a fait parvenir mon amie Sylvia Olivieri sur FB >>>> CLIC CLIC CLIC

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.


Matériel
Pompe à eau

matériel pour la pompe

Voici le matériel qui sera nécessaire pour fabriquer votre pompe (Faites une photographie et demandez à votre magasin de bricolage favori de vous trouver les pièces :) ) – Cliquez ici pour trouver des pièces

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.


Un autre manière de faire ICI ICI ICI (en français)

Une pompe déjà fabriquée.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.


Dessins

 

  • Le bélier hydraulique n’a pas été inventé par les frères Montgolfier (Joseph et Etienne), mais par leur père, Pierre Montgolfier, fabriquant de papier à Annonay en Ardèche (France)

    Maurice 4 août 2018 23 h 38 min Répondre
    • Merci pour cette mise au point :) Bonnes Vacances et avec toute mon amitié!

      Ema Sandron 5 août 2018 12 h 51 min Répondre
  • Bonjour Ema
    Merci d’avoir mis un lien “clic clic clic” vers mon site “Pompe à Bélier”, mais suite à un petit ennuis avec Monsieur Google, j’ai dû changer de lien… voici le bon lien de mon Nouveau Site Pompe à Bélier : https://sites.google.com/site/fabricationdunepompeabelier/

    Merci encore pour ton site si riche en idées

    Bien cordialement

    Patrick Hadengue

    patrick hadengue 14 février 2018 6 h 31 min Répondre
    • Bonjour Patrick, j’ai fait la correction. Amitiés!

      Ema Sandron 14 février 2018 12 h 01 min Répondre
      • Merci Ema, pour tout ton travail… tellement plein de TOUT

        patrick hadengue 20 mars 2018 20 h 19 min Répondre
        • Cet article aura fait un beau tour du monde :) Merci à toi Patrick!

          Ema Sandron 21 mars 2018 12 h 52 min Répondre
  • Merci pour cet article qui fait redécouvrir une invention de plus de 200 ans !

    J’ai ajouté un lien sur mon PSI : http://paul-stephanie.fr/PSI/

    Paul SENNIER 27 septembre 2015 9 h 57 min Répondre
    • Ah de rien, Monsieur Sennier, du bonheur de relayer de belles inventions comme ça! Cordialement, Ema

      Ema Sandron 27 septembre 2015 11 h 55 min Répondre
  • Le “bélier hydraulique” inventé par les frères Montgolfier, est donc une invention française et il est inutile d’angliciser ce nom en “ram pump”. Elle fonctionnera tout aussi bien sous son vrai nom d’origine !
    Pour en avoir un que j’utilise depuis 10 ans chaque été, je peux affirmer que ça fonctionne très bien. Il remonte de l’eau d’une petite source sur une dénivelée de 16m a une distance de 150m. Pour un debit de 3/4m3 d’alimentation, il remonte environ 200l/24h. Le démarrage (mise en pression de la conduite) est assez long.
    Au lieu de regonfler la chambre a air périodiquement, (en effet, l’eau absorbe l’air petit à petit) l’astuce consiste à mettre un vase d’expansion à membranne, genre ” flexcon”. L’air, séparé de l’eau par une membranne caoutchouc, n’est plus absorbé.
    J’ajouterai pour les septiques, que la pression peut monter a plusieurs dizaines de bars et casser les tuyaux si l’eau ne peut s’evacuer dans un trop plein. Enfin taper ce mot dans youtube vous en montrera le fonctionnement.

    Grandloup74 7 août 2015 5 h 15 min Répondre
  • merci de me faire parvenir vos nouveaux articles

    e-velyne 10 juin 2015 12 h 06 min Répondre
  • je ne connaissais pas du tout ce principe, ça doit être sacrement pratique et surtout le taux de panne doit vraiment être bas par rapport à une pompe électrique

    jean 7 juin 2015 10 h 31 min Répondre
  • bonjour à tous,
    et plus particulièrement à ceux qui utilisent ou ont fabriqué un bélier… hydraulique.

    en suivant les indications et conseils des uns et des autres, j’en ai fabriqué un… qui fonctionne… bien (encore quelques réglages et modifs à réaliser).
    situation : jardin au bord d’une rivière.
    dénivelée du captage à la cheminée d’équilibre (bidon plastique 200 litres, arrivée par le bas) : 80cm
    longueur de la canalisation du captage à la cheminée : 40 m environ
    dénivelée de la cheminée d’équilibre au bélier : 80cm
    longueur de la conduite motrice : 12,90m (2 tubes galva 1 1/4 ou 33×42)
    constitution du bélier : raccords en 33×42 jointés au téflon (clapet crépine inversé et percé pour tige filetée, clapet de retenue à battant, vase d’expansion 18 litres à 0,8 bars, vannes passage direct à sphère, tès, unions, mamelons…)
    fréquence du clapet de battage : entre 40 et 60 cps/mn
    débit refoulé : à 3,00m, 4litres /mn
    à 8,00m, 2 litres/mn
    le refoulement se fait sans à coups (filet continu).

    je ne suis pas complètement satisfait :
    j’ai prévu de remplacer le tuyau d’amenée (jusqu’à la cheminée d’équilibre) par un de diamètre supérieur de sorte que le niveau dans la cheminée soit stable et constant (actuellement 19mm intérieur, 38mm prévu) ;
    j’hésite à rajouter une bobine de 200mm sous le clapet de battage (lors d’un essai, il m’a semblé que cela donnait une meilleure efficacité) ;
    j’ai placé une bobine de 100mm juste sous le vase d’expansion (remplit la fonction de “réservoir” ; une de 200mm serait-elle plus efficace) ;
    le vase d’expansion est monté à 0,8 bars) : faut-il augmenter ou diminuer la pression ?

    malgré toutes les imperfections et défauts mineurs, je peux enfin arroser sans difficultés (je stocke dans une citerne plastique de 1000 litres).
    autrefois, ce jardin bénéficiait de l’eau d’un béalière qui alimentait le moulin tout proche ; le barrage qui était situé 800m en amont a cédé il y a une quinzaine d’année et la béalière ne se remplit qu’un ou deux fois par an, lors des gros orages ; à noter que le jardin est établi sur 3 niveaux (séparés par des murs en pierre ; des pierres, pas des cailloux !) et que les “anciens” avaient construit des bassins pour stoker l’eau…

    petite anecdote en passant : j’entends le gazouillis des oiseaux, le bruit du bélier ne les dérange pas !

    et si quelqu’un a des conseils à me prodiguer pour améliorer ma modeste réalisation, ce sera avec joie, plaisir et reconnaissance (au besoin, je peux envoyer des photos ; en plus, le coin est splendide au dire des baigneurs (ses))

    polydore 1 juin 2015 23 h 32 min Répondre
    • Je laisse les connaisseurs vous répondre mais je voudrais déjà vous remercier de tout mon coeur pour nous tous! Ces infos sont formidablement utiles! Merci Monsieur. Et si vous avez des photographies, ce serait avec plaisir que je les incorporeraient à l’article en vous citant, bien entendu (ema@humanosphere.info)

      Ema Sandron 2 juin 2015 0 h 09 min Répondre
      • je suis exactement dans la meme situation que vous = jardins en espaliers fabriqués par les anciens , et rivière BIEN en contrebas , voilà des années que je me CREUSE le cerveau pour adducter l ‘eau vers le haut , ( monter les arrosoirs est épuisant ) – je ne sais pas si j ‘en serais capable de réaliser , ce que je comprends , c’est que ça fonctionne comme un vase d’expansion – genelandoz@gmail.com

        landoz 4 mars 2018 22 h 41 min Répondre
  • Bonjour ! le principe du bélier est compris bien avant d’arriver en terminale “s” !!!! Je pense que vous n’avez pas encore quitté la maternelle , et c’est pour cela que vous ne comprenez pas le principe du bélier hydraulique !!! ( je m’adresse à Martin ) Cette constatation de ma part est fondée sur la nature de vos propos qui sont très difficiles à décrypter tant votre écriture est puérile et vos explications incompréhensibles !!! J’espère que vous n’avez pas plus de 10 ans , sinon , ça fait peur !!!!
    Il existe encore en France un constructeur de bélier ( Mr Walton à Bordeaux ) Sa société existe depuis plus de 100 ans , ne croyez-vous pas que si ce Monsieur était un escroc , ça ne ne se saurait pas ? Le bélier hydraulique fonctionne , depuis plus de deux siècles !!! Avant d’écrire des bêtises , renseignez vous !!! Regardez le site de Mr Petit . Ce Monsieur est un chercheur Français , sérieux et connu , si vous savez un peu lire , vous vous rendrez vite compte que le bélier est une machine ancienne , qui a alimenté en eau des villages , des fermes etc… des années 1800 à 1950 un peu partout dans le monde !!!
    Bonne soirée …
    Didier

    didier33420 5 avril 2015 20 h 00 min Répondre
  • Baston Labaffe, tu peux :)
    Bien sur que ça ne fonctionne pas. Dans le meilleur des cas, ça peut remonter un filet d’eau si le tuyau est en même temps de diamètre réduit et sans coude, à quelques mètres de hauteur. Plus haut c’est impossible, ne serais-ce qu’à cause du poids de la colonne d’air dans le tuyau. Mais même pour ce “petit” résultat, il faut une installation parfaite, une force importante dans l’arrivée d’eau (rivière à fort courant ou chute d’eau), une pression d’air de l’ordre de 3 bars (mais c’est le minimum) dans le compartiment haut de la pompe, etc. N’importe quel élève de terminale S comprend que ça ne peut pas fonctionner. Cordialement.

    Martin 5 avril 2015 14 h 05 min Répondre
    • Wahahahhaha
      Lire est important dans la vie…

      Couscous 10 janvier 2016 5 h 46 min Répondre
    • Mais si ça peut fonctionner mais il ne fat pas en attendre des miracles.
      Il faut remplir certaines conditions, disposer d’un grand débit naturel (volume + vitesse), en le bloquant et en ne laissant qu’une petite quantité d’eau passer dans le tuyau, on peut effectivement la faire monter plus haut que le point de départ. Juste une conversion d’énergie cinétique en énergie potentielle.

      Phil De Troy 10 janvier 2016 11 h 38 min Répondre
  • Bonjour . pour répondre à “Baston Labaffe ” ici on est sur la planète Terre !!!! Lol ,lol , lol , MDR , en faite , enfête , en fet etc… etc…
    Retourne dans ta grotte !!!! Ema est trop gentille , je n’ai pas cette gentillesse pour te répondre !!!! Avant d’écrire des conneries , regarde sur le “net” !!! Montgolfier , n’était pas un rigolo !!!! Quand je dis , retourne dans ta grotte , non , les habitants des grottes étaient très évolués , alors , retourne dans ton arbre , et encore … dans ton oeuf !!!!!

    Pour Ema : “Pompe à bélier” n’est pas le bon mot !!! Ce n’est pas une pompe !!!! C’est une machine élévatrice !!! Le mot qui convient est “Bélier hydraulique ” ou “bélier” tout simplement comme l’avait nommé Montgolfier !!! Un bélier peut devenir une pompe dans le cas du bélier pompe à deux eaux , mais là , on joue avec les mots !!!! Excusez-moi , Ema , d’être aussi peu sympa avec “Baston Labaffe” , mais je pense que la bêtise doit avoir ses limites !!!
    Cordialement.
    Didier

    didier33420 20 mars 2015 21 h 31 min Répondre
    • Merci pour l’info précieuse sur le nom de cette machine :) Merci aussi d’être mon Padawan :)

      Ema Sandron 20 mars 2015 22 h 46 min Répondre
  • J’avoue ne pas trop y croire lol
    Question bête : est ce que celui qui a écrit cet article a déjà testé et si oui, est ce qu’il nous dit la vérité ?
    On peut mettre des valves de tous les cotés, le seul cas dans lequel l’eau va remonter plus haut que sa hauteur dans la rivière, c’est si nous avons un changement de température : la nuit, la “pompe” va se remplir, puis quand le soleil arrive, la pression de l’air qui est au dessus va augmenter et l’eau peut alors remonter plus haut.
    dans le petit tuyau.
    Mais ce ne sera pas en permanence… dès que la température baissera, on repart à zéro !

    Baston Labaffe 20 mars 2015 19 h 11 min Répondre
    • La pompe à bélier existe depuis des siècles … :)

      Ema Sandron 20 mars 2015 20 h 16 min Répondre
    • Comment peut-on écrire autant de conneries ? Regardez sur le net, tapez “bélier hydraulique” sur Google vidéo, vous verrez des centaines de béliers hydrauliques en action.

      Gilbert 8 janvier 2016 17 h 34 min Répondre
  • Bonjour . Y a pas de quoi Ema !! C’est avec plaisir que j’essaie d’apporter mon aide .J’ai vu que certaines personnes cherchent à fabriquer , ou acheter un bélier . Pour la fabrication , il y a une page sur mon site ( http://www.belier-inox.fr ) Pour l’achat , contactez-moi par le formulaire présent sur mon site , je ne peux donner l’adresse du fabricant ici , il souhaite rester discret !!
    Pour la construction , je vous conseille de ne pas vous contenter de suivre à la lettre mon “tuto” , mais , de me contacter pour que l’on parle de votre projet , et que je puisse vous guider . Après, ce qui serait “sympa” , c’est de revenir en parler ici pour que tout le monde en profite !!!
    Salutations à tous .
    Didier

    didier 33420 4 février 2015 15 h 53 min Répondre
  • Bonjour . pour répondre à la question d’Alexandrine , je dirais qu’elle pourrait simplement se renseigner à la mairie !! Dans le village ou j’habitais , il y avait des jardins privés le long d’une rivière , et la plupart de ces jardins étaient arrosés avec l’eau de cette rivière !! De nombreux agriculteurs pompent l’eau dans les rivières et fleuves ( ce qui pose des problèmes ) avec des autorisations préfectorales , ou communales ? je l’ignore !!! Donc , à mon humble avis , Alexandrine , un petit passage par votre mairie risque de répondre à votre question .
    Cordialement.

    Didier

    didier33420 4 février 2015 13 h 26 min Répondre
    • Bonjoru, Cette réponse me fait chaud au coeur! Merci pour votre aide Didier!

      Ema Sandron 4 février 2015 13 h 35 min Répondre
  • Bonjour, je viens d’acheter une maison exactement positionnée comme sur le schéma de ce fil de discussion.
    Pour l’instant cela fonctionne avec une pompe électrique et l’eau vient d’une petite rivière.
    J’habite en France métropolitaine.
    On m’a sous-entendu que prendre l’eau pour son usage personnel dans une rivière était illégal.

    Quelqu’un saurait-il me dire si cela est vrai et me donner des références juridiques. Merci

    Alexandrine 4 février 2015 12 h 11 min Répondre
    • Je me renseigne et reviens vers vous au plus vite :)

      Ema Sandron 4 février 2015 12 h 15 min Répondre
    • D’après ce que l’on m’a dit, il faut une autorisation dans de nombreux pays (ce qui m’apparaît normal étant donné que si tout le monde le faisait, les conséquences pourraient être importantes)….
      Soit, en règle générale : Pomper de l’eau dans une rivière revient à utiliser un bien public à des fins personnelles. Il est donc normal que l’utilisateur soit mis au bénéfice d’une autorisation et qu’il doive s’acquitter d’une redevance publique.

      Ema Sandron 4 février 2015 12 h 27 min Répondre
  • Merci beaucoup de votre aide Patrick et Ema

    PIARD Léo 14 janvier 2015 8 h 17 min Répondre
  • Pour répondre à Léo… certains béliers montent très vite en pression jusqu’à 3, 4, 5 bars, voire plus, assez rapidement… puis la montée en pression est extrêmement lente… on peut même atteindre 10 bars et “+”… au bout d’une heure !!! Si tu réussis à mettre ton bac en pression, c’est possible, c’est comme si tu fermais la vanne de refoulement (c’est comme ça qu’on fait les essais de montée en pression)… mais une fois que tu vas soutirer de l’eau de ton bac, la pression va chuter très vite… et tu n’auras quasiment plus de débit ni la pression suffisante pour ton projet “station de lavage VTT”, qui demande plus de pression que de débit.

    patrick hadengue 13 janvier 2015 23 h 20 min Répondre
  • Oui mais la vous parlez de lorsque le bac est ouvert, mais admettons que ce bac est fermé, l’eau qui arriverai dans ce reservoir compresserai l’air et donc mettrai l’eau sous pression

    PIARD Léo 12 janvier 2015 9 h 44 min Répondre
  • Je vais donc devoir changer d’idée pour mon projet.
    Merci quand même.

    PIARD Léo 12 janvier 2015 9 h 20 min Répondre
  • Bonsoir Léo

    La Pompe à Bélier est capable de refouler une certaine quantité d’eau à une certaine hauteur pour remplir un bac de récupération… mais l’eau, à son arrivée dans ce bac ne possède aucune pression utilisable.

    Pour te donner une idée, la hauteur de refoulement pourra être d’environ 10 fois la hauteur de chute (celle qui fait fonctionner le bélier).. mais on peut la raire remonter beaucoup plus selon les pompes.

    A partir du bac de récupération, tu peux installer un tuyau pour utiliser cette eau… la pression au bout de ce tuyau sera égale à la hauteur (altitude) par rapport au miroir de l’eau du bac… donc pour 10 mètre de colonne d’eau (altitude), tu aurais 1 bar environ, moins les pertes de charge dans ce tuyau.

    Si tu veux plus de précision, je suis à ta disposition.

    Patrick

    patrick hadengue 9 janvier 2015 22 h 28 min Répondre
  • Bonjour,
    Je suis actuellement en terminal STI2D et mon projet pour mon BAC est de fabriquer une station de lavage VTT autonome.
    Je trouve le système du bélier hydraulique intéressant et j’aimerais savoir si je peut l’utiliser pour mettre de l’eau sous pression pour ensuite laver le VTT et si oui comment faire?

    Merci de vos réponses.
    Cordialement Léo.

    PIARD Léo 7 janvier 2015 11 h 15 min Répondre
    • You received a new contact form message:Name: Léo Piard
      Email: itecstationvtt@gmsdvbgf
      Message: tu vas afficher mon message sale gros fdp de merde

      hummm….

      Ema Sandron 7 janvier 2015 12 h 03 min Répondre
  • Merci Didier!!

    Ema Sandron 3 décembre 2014 18 h 36 min Répondre
  • Bonjour Ema

    C’est vrai qu’il n’est pas évident de s’y retrouver dans le “jargon technique”… dans mon site j’ai ajouté un paragraphe “Autopsie d’une Maquette”… ça aidera certainement ceux, ou celles bien sûr, qui auraient envie de se lancer dans l’aventure “Bélier”… je me tiens à leur disposition pour d’autres précisions, ce domaine étant “exécutable” de multiples façon, c’est bien quand la question est la plus précise possible… alors à bientôt, j’espère.

    Bonne journée

    Patrick

    patrick hadengue 25 novembre 2014 14 h 24 min Répondre
  • Moi aussi je serai preneur d’une liste de tout le matériel à acheter.
    Merci.

    Vincent 23 novembre 2014 11 h 48 min Répondre
  • Bonjour,
    je viens de découvrir votre forum.
    je connaissais déjà la pompe bélier
    et je suis totalement fan !
    je suis l’heureux possesseur d’un terrain très drainé naturellement.
    j’aime les arbres, et je dois privilégier un arrosage fréquent et non couteux tout en étant écologique.
    j’ai vu la vidéo et les images pour fabriquer ce genre de pompe.
    seulement voilà, je ne suis pas le roi du bricolage.
    Je voudrais quand même comprendre et en créer au moins une.
    Je suis allé chez Brico Dépot pour acheter les éléments me permettant de fabriquer une telle pompe.
    …. Mais je n’y connais rien !
    Serait-il possible de proposer un inventaire précis des éléments de plomberie nécessaires à cette réalisation ?
    Les termes techniques par exemple, disant que j’ai affaire a ceci ou cela ne me permettent pas de faire mon choix d’achat car les termes utilisés par les vendeurs sont plus précis que la photos invitant à choisir les élément sans expliquer de quels éléments il s’agit ….
    Merci pour vos réponses et votre aide car vraiment, à la lecture de ce site et de vos réponses, une envie folle de contribuer me saisit

    Merci pour vos réponses.
    Sincèrement
    Claude Liquide

    Liquide 22 novembre 2014 22 h 02 min Répondre
  • Merci Monsieur,
    J’ai lu la page réservée à la construction de votre pompe à bélier dont je vous remercie de m’avoir fourni le lien. Je me suis permise d’ajouter et de recommander sa lecture en plein article. Merci encore pour nous tous!

    Ema Sandron 3 novembre 2014 0 h 04 min Répondre
  • je vis en République Démocratique du Congo. j’ai besoin d’acheter une pompe RAM pour usage dans une ferme.
    si vous pouvez m’aider a l’acquérir.

    kabale 30 octobre 2014 12 h 45 min Répondre
    • Nous avons cité plusieurs marques en amont que tu peux contacter

      pierre1911 30 octobre 2014 16 h 05 min Répondre
  • Ce qui semble ne pas être dit, c’est le rendement, faible…… Et où ils vont les nombreux litres pas remontés ? Dans le trou, perdus ? Pas écolo ! Il faut installer la pompe soit dans le cours d’eau soit prévoir le retour pour préserver l’eau. Si vous remplisez un réservoir, il faut aussi un trop plein (et, retour vers le ruisseau). Pour l’air qui part en dissolution, certains mettent ces “tuyaux de mousse” qu’ont les enfants pour jouer en piscine. Pour en acheter, Google est ton ami “pompe bélier Walton” (fabrication française). D’autres infos sur Youtube, mots clés “pompe bélier”, “ram pompe”.

    lolo 21 octobre 2014 14 h 07 min Répondre
  • Mon voisin en a un depuis 40 ans environ, il fonctionne nickel, cela lui permet de remonter l’eau d’une source jusqu’a sa maison
    distante de 200 m environ a l’horizontale et 30 metres environ de dénivellé – car il n’as pas l’eau de ville.
    Pourtant de taille pas trés gros et 40 cm environ de hauteur
    Une fois amorcé, cela fonctionne éternellement tant qu’il y a de l’eau et a condition que les portées des clapets mécaniques ne s’encrassent pas
    Dans mon village, nous en avions deux gros modèles, qui remontaient l’eau d’une source dans un chateau d’eau a une distance de
    500-600 mètres et un dénivellé de 80 a 100 mètres
    Ils ont peut etre fonctionné 50 ans en continu, et faisait plus de 2 mètres de haut chacun.

    Pitou 29 septembre 2014 18 h 27 min Répondre
    • Vos expériences à tous et toutes sont vraiment importantes. Chaque fois que quelqu’un fait comme vous Pitou, le monde change en mieux! Merci!

      Ema Sandron 29 septembre 2014 19 h 13 min Répondre
  • merci pour ces informations

    fanchon 1946 29 septembre 2014 13 h 01 min Répondre
  • C’est le principe même du venturi, qui d’après une dépression créée une aspiration, et qui selon le théorème de Bernoulli se traduirait par cette équation :
    p_1^* – p_2^* = \frac{1}{2} \rho v^2_1\left(\left(\frac{A_1}{A_2}\right)^2 – 1\right)
    p_1^* – p_2^* sera donc positive ce qui correspond à une dépression. Cette dépression peut créer un effet de cavitation qui peut être dangereux pour la canalisation.

    francois211 24 septembre 2014 21 h 36 min Répondre
  • Je peux témoigner : J’ai eu une pompe Ram pendant des années a ma maison de campagne. Un seul mot : FORMIDABLE. Imaginez 400 mètres distance entre la pompe et ma maison, avec 160 mètres de dénivellation. Résultat : de l’eau 24h/24h, 7 jours/semaine. Ma pompe a été achetée en Suisse et d’après le fabricant, ce modèle n’a pratiquement pas été modifie depuis plus d’une centaine d’année.

    Bert 24 septembre 2014 16 h 08 min Répondre
  • RAM = bélier…

    Le fonctionnement est assez mal expliqué, c’est une masse d’eau en chute rapide qui transforme son énergie cinétique en énergie potentielle communiquée à une partie de la masse seulement, donc l’énergie M1 g h1 = M1 v²/2 = M2 g h avec M2h1
    La partie de la masse non consommée (et sans énergie) est perdue et donc rejetée ou (dans la version plombier) utilisée à basse pression. Ce qui n’est pas montré c’est que ça mène à une accumulation d’eau au point bas, il faut donc qu’elle soit évacuée par gravité vers un point encore plus bas. Si on fait un grand trou dans l’argile, le système va vite s’arrêter.

    Phil23 22 septembre 2014 11 h 07 min Répondre
  • Désolé de jouer les trouble-fêtes, mais je pense que votre pompe ne fonctionnera jamais, pour la raison que la pression de l’air emprisonné suffira à envoyer l’eau du petit tuyau à la limite (et au plus) du niveau de la source qui alimente le gros tuyau de droite (principe des vases communicants).

    padau 16 septembre 2014 23 h 18 min Répondre
    • Ne le soyez pas, il faut des pour et des contre, sinon le monde ne sera pas monde :)
      En fait, le principe de cette pompe est connu depuis des siècles et fonctionne.

      Ema Sandron 17 septembre 2014 3 h 37 min Répondre
  • QUe dire? Sinon que je vous remercie du fond du coeur pour les lecteurs du blog et pour moi! Merci fort fort pour les liens et surtout votre investissement à nous aider!
    Cordialement.

    Ema Sandron 22 juillet 2014 17 h 09 min Répondre
  • Bonjour,
    Est-ce quelqu’un connait l’adresse d’un vendeur, ou bien quelqu’un qui pourrait m’en fabriquer une et me la vendre ? :-)
    Un grand merci.

    Vincent 12 juillet 2014 18 h 41 min Répondre
  • Django.. Tu n’es pas le crayon le plus aiguisé de la boîte hein??! Bélier… Ram… Veux-tu je te le traduise en espagnol?! lol

    Brightman 10 juillet 2014 0 h 28 min Répondre
  • par rapport à l’info de mr le plombier
    ça serait pas possible de mettre un genre de piston dans la chambre qui contient l’air histoire d’éviter au max la dilution de l’air dans l’eau ?

    en tout cas génial !

    toniax 9 juillet 2014 10 h 38 min Répondre
  • En fait, le principe est le même que pour une pompe bélier non?

    Django 9 juillet 2014 10 h 07 min Répondre
  • Grâce à Marc, j’ai ajouté quelques informations qui vont aideront à mieux comprendre une pompe qui était utilisée, il y a très longtemps déjà….

    Ema Sandron 7 juillet 2014 15 h 03 min Répondre
  • Il y a une chose qui me surprend dans ce système. A un moment il y a un point d’équilibre et le système s’ arrête. En mettant une valve réglable en pression en sortie vers le robinet , on doit pouvoir faire marcher ce système, mais j’ai quand même des gros doutes. Pouvez vous m’éclairer ou montrer un système qui marche réellement.

    Mimi 7 juillet 2014 14 h 40 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer