Sans électricité : Un frigo qui fonctionne par refroidissement radiatif!

frigo radiatif

frigo radiatif

Débrouille – Energie : Il y a quelques années, un Humain, Monsieur Yasuyuki Fujimura a décidé de promouvoir un style de vie “non-électrique” !

Ce style intègrera sa philosophie sur le fait de mener une vie heureuse et prospère en utilisant la technologie appropriée, sans dépendre de l’énergie et de l’argent. Et…

…Et cette idée le mènera à démontrer qu’il y a moyen de vivre confortablement sans utiliser d’électricité!

Et alors? Eh bien comme une nouvelle crise énergétique pointe à l’horizon, je suis heureuse de vous présenter une de ses inventions.

Le réfrigérateur qui refroidit les choses sans électricité

Il existe de nombreux appareils ménagers intéressants qui peuvent fonctionner sans énergie électrique dans l’Atelier qu’a créé cet Humain ingénieux et parmi eux : ce réfrigérateur (frigo) qui utilise un phénomène appelé refroidissement radiatif avec les courants de convection naturelle de l’eau.

Le refroidissement radiatif se produit lorsqu’un rayonnement infrarouge est émis par la surface d’un objet, provoquant une diminution de sa température. Par une nuit claire, les rayons infrarouges sont émis par le sol vers l’atmosphère qui refroidissent l’air qui descend.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la nuit est très froide dans le désert.

Un frigo qui fonctionne sans électricité

La plupart des gens ont expérimenté les courants de convection naturelle de l’eau lorsque l’eau chaude monte tandis que l’eau froide descend vers le niveau le plus bas.

Frigo qui fonctionne sans électricitéL’unité de refroidissement du réfrigérateur de 200 litres est fait de métal qui a une haute conductivité thermique. Un grand volume d’eau (environ 250 litres) est stocké dans cet appareil comme un liquide de refroidissement. Les panneaux de radiateurs sont placés sur le dessus afin que la surface intérieure du panneau touche le liquide de refroidissement. La chaleur de choses stockées dans l’unité de refroidissement est transmise à l’eau environnante par le métal, et la chaleur monte par convection naturelle. Ainsi, ceci est transmis au panneau de radiateur, et émis par le refroidissement radiatif.

Le système est plus efficace par une nuit claire quand il y a moins de vapeur d’eau dans l’air. Par nuit claire (et parfois même une nuit nuageuse) tous les trois jours, il peut être maintenu une température à l’intérieur du réfrigérateur d’environ 7 à 8 degrés Celsius, même sur une journée au milieu de l’été.

Ce réfrigérateur innovant dément notre actuelle hypothèse logique que les choses ne peuvent pas être réfrigérées sans électricité.

 Voici une table de conservation pour les fruits  (trouvée sur Clic Clic Clic)

Fruit Température ambiante Réfrigé-
rateur (4 ˚C)
Congé-
lateur
(-18 ˚C)
Abricot Jusqu’à maturité1 1 semaine 1 an
Agrumes (tous) 1 semaine 1-3 semaines 6 mois (jus et zeste)
Ananas 1-2 jours 3-5 jours 4-6 mois
Avocat Jusqu’à maturité 3-4 jours 4-6 mois
Banane Jusqu’à maturité 1-2 jours 4-6 mois
Bleuets Non recommandé2 3-5 jours 1 an
Canneberges Non recommandé 1-2 semaines 1 an
Cerises Non recommandé 3-5 jours 1 an
Fraises Non recommandé 2-3 jours 1 an
Framboises Non recommandé 1-2 jours 1 an
Kiwi Jusqu’à maturité 1-2 semaines Non recommandé
Mangue Jusqu’à maturité 1-2 semaines 1 an
Melons (tous) Jusqu’à maturité 3-5 jours 8-12 mois
Mûres Non recommandé 2-3 jours 1 an
Nectarines Jusqu’à maturité 3-5 jours 1 an
Papaye Jusqu’à maturité 1 semaine 1 an
Pommes (août à janvier) Jusqu’à maturité Jusqu’à 6 mois 1 an
Pommes (février à juillet) Jusqu’à maturité 2-3 semaines 1 an
Pêches Jusqu’à maturité 3-5 jours 1 an
Poires Jusqu’à maturité 3-5 jours 1 an
Prunes Jusqu’à maturité 3-5 jours 1an
Raisins Non recommandé 5 jours 1 an
Rhubarbe Non recommandé 5 jours 1 an

Pour les légumes

Légume Température ambiante Réfrigé-
rateur (4 ˚C)
Congé-
lateur (-18 ˚C)
Ail Quelques semaines Non recommandé 2 mois
Artichaut Non recommandé 1 semaine 6-8 mois
Asperge Non recommandé 2-3 jours 1 an
Aubergine Non recommandé 1 semaine 6-8 mois
Betterave Non recommandé 3-4 semaines 1 an (cuite)
Brocoli Non recommandé 5 jours 1 an
Carotte Non recommandé 3 mois 1 an
Céleri Non recommandé 2 semaines 8-12 mois
Champi-
gnon
Non recommandé 5 jours 1 an
Chou Non recommandé 2-3 semaines 1 an
Chou-fleur Non recommandé 1 semaine 1 an
Chou de Bruxelles Non recommandé 1 semaine 1 an
Concom-
bre
Non recommandé 1 semaine Non recommandé
Courge d’hiver Quelques semaines Non recommandé 1 an
Courgette Non recommandé 1 semaine 1 an
Endive Non recommandé 3-4 jours Non recommandé
Épinard Non recommandé 4-5 jours 1 an
Fèves germées Non recommandé 3-4 jours Non recommandé
Fines herbes Non recommandé 4 jours 1 an
Haricot jaune et vert Non recommandé 5-6 jours 1 an
Laitues (toutes) Non recommandé 1 semaine Non recommandé
Maïs en épis Non recommandé 2 jours 1 an
Oignon 1 jour 3-4 semaines
Chambre froide
3-6 mois
Oignon vert Non recommandé 1 semaine 1 an
Okra Non recommandé 3-5 jours 1 an
Panais Non recommandé 2-3 semaines 1 an
Poireau Non recommandé 2 semaines 1 an
Pois, fève de Lima Non recommandé 3-5 jours 1 an
Pois mange-
tout
Non recommandé 2 jours 1 an
Poivrons Non recommandé 1 semaine 1 an
Pomme de terre 1-2 semaines 2-6 mois
Chambre froide
Non recommandé
Radis Non recommandé 1-2 semaines Non recommandé
Rutabaga 1 semaine 3 semaines 1 an
Tomate Jusqu’à maturité 1 semaine 1 an

L’article source >>> Clic Clic Clic

 

  • Étant ingénieur frigoriste, il est clair que ce n’est pas optimal pour la conservation de la viande et des produits laitier mais pas incompatible non plus…

    Ce sont des produits “vivant”, le métabolisme de l’aliment sera donc plus rapide donc une durée de conservation plus courte qu’a 3°C, il ne faut donc plus ce fier aux dates limites de conservation.

    Mon frigo personnel (sans congel, sinon je vous le déconseil) est à 8°C toute l’année pour optimiser la conservation des légumes et je ne prend strictement aucun risque alimentaire en stockant peu de viande pour éviter le problème de développement bactérien important dans la viande.

    Pour information la viande, c’est un muscle qui est passé par plusieurs phase de “maturation” contrôlé pour en faire de la viande. D’où le terme faisandage de la viande.

    Je suis curieux sur son fonctionnement purement technique, avez vous d’autre lien ?

    DamienS 19 août 2014 20h21 Répondre
    • Oui, je pense que j’ai le lien vers l’Atelier, je reviens vers vous au plus vite! Merci pour ce message! Fort!

      Ema Sandron 19 août 2014 22h13 Répondre
  • Sauf qu’au dessus de 3°C, les bactéries se multiplient (rapidement). Pour la viande, abats, les ovoproduits, poissons, produits au lait cru, chantilly, fromages, lait pasteurisé (+6°C), ça pose un gros soucis. Il n’y a que 3°C entre +4 et +7°C, mais ce sont 3°C cruciaux.

    Par contre pour stocker fruits et légumes, denrée périssables, je suis d’accord que c’est intéressant.

    JD 10 août 2014 17h46 Répondre
    • Ah oui, bien entendu, ce n’est pas un système pour remplacer un congélateur ou un frigo électrique dans le cas d’un conservation par le froid. Il s’agit d’un système écologique pour vivre au mieux tous les jours. Mon but n’est et ne sera jamais d’enlever le confort dans nos maisons mais d’apporter du confort à ceux et celles qui en ont besoin parce qu’ils sont dans le besoin :) Cordialement.

      Ema Sandron 10 août 2014 17h53 Répondre
  • A 8 degrés, le vin se conserve très bien et les médicaments aussi. A 8 degrés, les légumes durent plus longtemps surtout si on fait attention. Les bananes ne vont pas au frigo par exemple, jamais…

    Je place également un table de conservation… dans l’article pour vous aider à savoir qu’entre 4° (t° de votre frigo électrique) et 7°, il n’y a que 3 degrés :)

    Ema Sandron 10 août 2014 17h24 Répondre
  • Quelle est la puissance de l’engin?
    Et 7 à 8°C à l’intérieur est incompatible avec une conservation de la viande est des produites laitiers.

    JD 10 août 2014 11h12 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *