La soupe : un coupe-faim oublié!

Une soupe délicieuse

Une soupe délicieuse

Pour notre porte­feuille : Quand j’é­tais petite, ma grand-mère pater­nelle — qui avait con­nu la guerre — ne jetait jamais rien des repas.

Elle récupérait tous les restes et les met­tait dans une soupe éter­nelle qui cui­sait sur un coin du feu en per­ma­nence.

Ma soeur et moi en par­lions fort dégoûtées… et pour­tant jamais au grand jamais la soupe ne m’a sem­blé “mau­vaise” ou “tournée”…

Soit si je reviens sur cette vieille his­toire, et sans aller dans l’ex­trême, c’est pour vous dire que faire de la soupe avec le reste des légumes épluchés la veille… est vrai­ment un super truc pour bien manger et pour ne rien gâch­er.

D’au­tant plus for­mi­da­ble, dirais-je, qu’à con­trario de ceux qui font plusieurs recettes avec le même légume, vous n’avez pas l’im­pres­sion de manger le même légume tous les jours. 

A savoir : Manger une soupe épaisse  avant le repas (même achetée) est un for­mi­da­ble coupe-faim.

—————-

Img provient de chez Sophie (www.latendressencuisine.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *