Le village de Saint-Brais en Suisse
Le village de Saint-Brais en Suisse

Santé – Etude : Une étude réalisée par des neurobiologistes de la Ludwig-Maximilians Universität (LMU) de Munich montre par extension … que vivre au pied d’une éolienne peut rendre sourd à cause du bruit qu’elle produit (basse fréquence)!

[box type= »alert »]Les scientifiques ont constaté que la plupart des adultes en bonne santé exposés au bruit – une faible longueur d’onde de la fréquence de 30Hz – a connu des changements dans les cellules de la cochlée.[/box]

Et la perte auditive n’est pas la seule préoccupation, car les parcs éoliens ont également été associés par d’autres études à un risque accru de maladie cardiaque, de crises de panique et de migraines.

[button icon= »search » color= »orange »]Certains experts parlent même du «syndrome des éoliennes».[/button]

Et les symptômes comprennent des acouphènes, des vertiges et aussi la privation de sommeil.

J’espère donc que cette étude pourra vous venir en aide même si elle ne dit pas clairement que les éoliennes sont en cause! Elles le sont en toute logique si elles produisent un son basse-fréquence de 30 Hz! 

——————-

En savoir plus >>> Clic Clic Clic et CLic Clic Clic

Voici la publication scientifique officielle >>> Clic Clic Clic

Attention : On vient de me faire savoir que l’info aurait été démentie… A vous de voir, mais j’estime qu’une société qui vend des éoliennes ne peut pas être totalement crédible sur ce coup-là … même s’il est vrai que l’étude ne parle pas d’éolienne! (Regardez l’entête) >>> Clic Clic Clic

(Merci à M. Vianney Bajart pour l’info)

hearing

 

[su_vimeo url= »http://vimeo.com/105732886″]

 

Il y a plus de 10.000 articles sur ce site. Chaque fois que je vois qu'une photo ou une vidéo manque, j'arrange ça... Pardon, pour le dérangement.

7 commentaires

  1. Martouf, il y a une énorme différence entre se promener un soir ou un jour au pied d’une éolienne et vivre à côté nuit et jour. À votre place je débiterais sans doute le type de théorie que vous nous servez ici. Mais maintenant je sais que la différence est de taille. Cela vous aide sans doute à avoir bonne conscience mais ne change rien à une réalité que nous vivons et dont vous ne connaissez rien. Mais il est vrai que le vécu des gens est de plus en plus évincé au profit des théories pour nous faire supporter toutes les nuisances que l’on nous impose. Dommage, je peux vous assurer que nous avons encore un instinct animal qui nous alerte quand quelque chose est mauvais pour notre santé et nous agresse, personnellement je me faits confiance, pas besoin de psy ni d’études orientées pour entendre mon corps. Mais même cela on ne nous l’accorde plus: La confiance en soi est une maladie qui dérange. J’espère que je ne me laisserai jamais ébranler par ce formatage.

  2. Monsieur Perret est très impliqué dans le développement éolien en Suisse. Son salaire en dépend donc on ne lui jette pas la pierre. Personnellement je vis à 650m des éoliennes de 125m de hauteur. Depuis que l’automne est là avec ses vents plus réguliers je retrouve des nuits d’éveil interminables. Il n’y a pourtant pas de bruit à l’intérieur de ma chambre. Nous avons changé les fenêtres à nos frais pour ne plus les entendre. Mais cela n’a rien changé au fait que l’activité des machines me réveille et pose de nombreux problèmes que nous avons clairement pu imputer à leur proximité. Mais bien entendu nous ne sommes pas entendus par les responsables qui ont avec eux des normes et des lois que nous n’avons pas. Suivez de près l’industrie éolienne par exemple dans l’Isthme de Tehuantepec au Mexique, vous comprendrez très vite à qui nous avons affaire et jusqu’où ils sont capables d’aller. Il faut arrêter d’être crédules, ils ne sont pas là pour notre planète et encore moins pour nous.

  3. Génial! Je vais lire le lien. Merci pour ce lien constructif! Amitiés

  4. Bonjour,

    J’habite un village juste à côté de Saint-Brais et je n’ai pas envie de dire Non ou Oui aux éoliennes, je ne sais qu’une chose, c’est que les basses fréquences se ressentent, plus qu’elles ne s’entendent.
    De plus, je dirais que quand je suis arrivée dans mon nouvel appartement, j’ai trouvé qu’il y faisait très calme… Quelques semaines après j’entends plein de bruits. Dans les montagnes, le bruit résonne.
    Le village est plus bruyant sous mes fenêtres que sous celles de ma maison de Lessines en Belgique! Il n’y a pourtant pas 500 habitants…

    Alors voilà, il faut connaître le silence avant /après.

    Et pour le reste, pourquoi ne pas les déplanter ces éoliennes qui défigurent le village?
    Saint-Brais avec sa roche était un fort joli village et dans le coin, c’est (je crois) le seul cas où les deux géantes sont plantées presque au milieu du village. Ce n’est pas bon pour le tourisme… Car les éoliennes impressionnent dès qu’on arrive dans le village. Je n’ai jamais entendu un des passagers dans la voiture s’exclamer autrement… ah la vache, tout de même! ou c’est immense! pas de chance pour le village…Oui, pas de chance.

    Je crois que vu ainsi, on comprend mieux pourquoi les gens veulent que ces deux trucs soient plantés plus loin.

    Je me dis que l’on devrait ouvrir un projet en crowndfunding sur la Suisse pour demander l’aide des Suisses qui comprennent le point de vue de quelques fiers montagnards qui n’en peuvent plus de vivre sous les pales de ces deux géantes en fer… Si le fonds est ouvert, prévenez-moi que j’y glisse ma piécette et que j’en fasse un article! Merci!

  5. J’ai assisté il y a quelques années à un débat entre les gens de Saint-Brais qui ont au dessus de leur tête les éoliennes que l’on voit sur la photo ci-dessus et des constructeurs d’éoliennes.

    Je dois dire que le témoignage des habitants de Saint-Brais était assez déroutant. Ils étaient pour ces éoliennes. Mais 3 semaines après leur installations, ils ont commencé à développer des troubles divers… stress, insomnie.. plein de trucs pas grave… mais qui bousillent la santé sur le long terme.
    Ce qui est étrange, c’est que seuls quelques habitants de ce petit village sont touchés. La grande majorité ne remarque rien.

    Le problème est réel. Ce ne sont pas des simulateurs, il vivent vraiment mal le fait d’avoir des hautes éoliennes de plus de 90m au dessus de leur maison. C’est bien 90m la limite de ce qu’ils disaient. Pour les plus petites. Pas de soucis !

    Cette conférence se tenait à Mont Soleil, à ~300m à vol d’oiseau d’une éolienne. En discutant en plein air ces habitants de St-Brais nous faisaient remarquer: « écoutez, là on entend très bien l’éolienne…. »… et la plupart des gens présents (dont moi) n’ont absolument pas fait attention qu’on entendait le bruit de l’éolienne à 300m. Il fallait se concentrer et vraiment vouloir l’entendre pour percevoir le bruit des pales. Je suis repassé à Mont-Soleil il y a un mois, et je n’ai à nouveau pas entendu le bruit de l’éolienne à cette distance, il était couvert par le bruit d’une tondeuse, d’un avion qui passait, des gens qui faisaient de la trottinettes….
    Depuis cette expérience je me dis qu’il est possible de devenir hypersensibles aux éoliennes. Je me dis que c’est pour une bonne part la focalisation sur ce problème qui fait que l’on peut se rendre malade. C’est le même phénomène que pour les allergies, ou l’hypersensibilité des sens que l’on peut développer si on le veut et si on s’entraine. (Les aveugle qui « voient » à l’aide des bruits)
    Le jonglage est incroyable, mais ça s’entraine. L’hypersensibilité aux éoliennes est une sorte d’entrainement négatif…. souvent inconscient. Mais aussi conscient, quand on passe sa vie à chercher les problèmes que causent les éoliennes pour pouvoir s’en défendre….

    Il y a des expériences impressionnantes de désensibilisation à des allergies. Je crois de plus en plus que l’on crée la réalité que l’on veut bien. On peut chercher le problème dans le produit… (ou dans l’éolienne) mais c’est n’est pas forcément utile. C’est surtout dans le sujet qu’il faut chercher la solution. Mais c’est parfois inconscient donc pas simple à résoudre.

    Bonne journée

  6. Les éoliennes à axe vertical n’auraient pas ces inconvénients en plus d’être moins chères et plus performantes ?!

    • Mais même …. le débat n’est pas de savoir si poser des éoliennes est une bonne chose… Je crois sincèrement qu’elles sont importantes MAIS de savoir où on les pose. A axe vertical, en forme de feuilles ou autres, les éoliennes ne sont pas très rentables et nous le savons… il faut encore y travailler. Dans 10 ans, les choses seront différentes. De plus, je réfléchis que même si toute cette histoire écologique est un coup monté par les entreprises… le point positif, c’est que cela nous aura éveillé à la problématique des ressources qui ne sont pas inépuisables et nous aura ouvert une porte vers une certaine autonomie. Donc, poursuivons le combat…puisque finalement, il semble être bon pour tout le monde. Et vive l’innovation dans le domaine… jusqu’à l’énergie gratuite et illimitée. Avec toute mon amitié.