Odeur de cigaretteOdeur – Santé : Cela paraît un peu fou mais une équipe de scientifiques vient de mettre au point un modèle mathématique qui permet de comprendre la manière dont le cerveau humain perçoit une odeur.

En effet, l’humain synthétise un parfum. Il définit l’odeur d’un vin – par exemple – en calculant que celle-ci contient 40% de framboises, 20% de senteurs boisées, 10% d’odeur … de pieds (c’est une blague, hein pour ce dernier point).

Bref, de ce fait, Messieurs Kush Varshney (de la Thomas J. Watson Research Center d’IBM à New York) et son frère Lav Varshney (de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign) ont pu fabriquer ce modèle mathématique.

[su_heading]Soit, et alors? Eh bien, il faut savoir que certains parfums… comme ceux de la lessive, du dentifrice ou encore ceux émanant de médicaments… provoquent des maux de tête, des troubles respiratoires ou dermatologiques importants. Et ce n’est pas tout, les chercheurs expliquent que comme sans odeur, il n’y a pas de goût… annihiler les odeurs émanant d’une cafétéria, par exemple, pourrait empêcher que les travailleurs soient distraits dans leur travail… humm!!!…. Mais sans aller si loin dans une nouvelle manière d’exploiter les gens… Imaginez le résultat d’un poisson cuit sans libérer d’odeur? Imaginez une cigarette sans odeur… Aaaaaahh! [/su_heading]

Vivement que cela existe!

———————-

Si le sujet vous intéresse, je vous propose le communiqué de presse dans le NewScientist >>> Clic Clic Clic

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude : le désir de ceux qui liront complétera vite et bien toutes leurs imperfections.

Pas de commentaires autorisés.