le chemin le plus courtScience – Trafic routier : Pour trouver le chemin le plus court,  il ne sera désormais plus absolument nécessaire d’avoir recours à un GPS, à une carte ou à une boussole!

En effet, ce qui demande aux ordinateurs de navigation actuels une puissance de calcul importante… peut désormais s’effectuer grâce aux lois de la chimie et de ce que l’on nomme : le chemical computing.

Comment? Eh bien, l’astuce est la suivante : à la sortie d’un labyrinthe rempli d’une solution alcaline d’un acide gras, les chercheurs placent un bloc gel imprégné d’un acide. Ensuite, et très rapidement, l’acide se répartit dans le labyrinthe encore alcalin, mais sa majeure partie reste toutefois dans le gel à la sortie. Dès lors, si l’on place alors à l’autre bout du labyrinthe, autrement dit à son entrée, une poudre d’un colorant soluble… celle-ci cherche automatiquement sa voie vers la sortie – soit vers l’endroit où la concentration d’acide est la plus élevée. Et le tour est joué!

Et alors? Cette méthode pourrait ainsi s’utiliser pour la planification des transports. La directrice du projet, Madame Rita Tóth pense même qu’elle pourrait trouver des applications dans la recherche sur le cerveau, en psychologie, dans la recherche sur les réseaux et en robotique.

—————-

Si le sujet vous intéresse, je vous propose le communiqué de presse de www.empa.ch >>> ICI ICI ICI 

L'Humano, c'est 10.000 articles pour Vous. Quant à moi, je reviens aux miens, au développement de mes projets avec bonheur et je vous souhaite le meilleur pour la suite.

une commentaire

  1. Je n’ai rien compris 🙁