Le talent d’un artiste n’est jamais aussi remarquable que lorsque son œuvre vous happe

et vous emprisonne le temps d’un moment. Car, il ne dépend pas de nous d’aimer
une œuvre, il ne dépend que d’elle.

Telle une araignée sur la toile, la quintessence d’une oeuvre guette. Seriez-vous
trop proche d’elle, qu’elle vous envelopperait sitôt dans un cocon d’émotions
dont vous ne pourriez plus vous échapper.

Si la mésaventure vous arrivait, là, reclus dans les fils d’une substance transcendant
vos sens, vous vous sentiriez emportés à rêver consciemment.
A éprouver une sensation d’absolu. Un « je ne sais quoi » qui ressemble à

l’empreinte douce et tiède d’une mère caressant le front brûlant d’un enfant malade.

Soudain, la bête deviendrait votre amie. Ses crochets, vous sembleraient deux
mains tendues, deux
paumes ouvertes. La crainte de mourir tout dévoré
disparaîtrait. Vous ne feriez plus qu’un avec l’âme

du monde, le nid de Dieu, le centre de l’Univers. Il n’y aurait plus d’espace.
Plus de temps. Il n’y aurait
plus que vous et cette attente, ô combien supportable.

Ema

 le talent d'un artiste

Il y a plus de 10.000 articles sur ce site. Chaque fois que je vois qu'une photo ou une vidéo manque, j'arrange ça... Pardon, pour le dérangement.

Pas de commentaires autorisés.