Les potions magiques : Aussi incroyable que cela paraisse, le bouillon de poule n’est pas la seule manière d’aider votre corps à combattre le virus de la grippe….

Voici une recette dont vous me direz des nouvelles :

Recette 

 

 

1. Prenez un poêlon (caquelon).

2. Placez sur le feu à feu doux et versez-y :

– Deux verres moyens (ou tasses normales) de jus d’orange frais et chauffé (pas jusqu’à ébullition, juste chaud comme un café que l’on peut boire).

glace à la vanille

– 1/3 de verre moyen de jus de citron frais (Vitamine C)

– 2/3 de verre moyen de sucre
(au choix le sucre et surtout facultatif – ici il est proposé pour vous donner de l’énergie).

– 1/3 de verre moyen de miel (Excellent pour tout)

– 1/4 de cuillère à café  de gingembre en poudre. (Anti-inflammatoire)

3. Faites chauffer l’ensemble jusqu’à ce que le sucre soit totalement fondu.

4. Retirez la potion du feu avant ébullition et HORS FEU…. ajoutez 1/8 de cuillère à café de poivre de Cayenne. Touillez bien.

————–

5. Laissez refroidir et puis hop au congélateur!

——————

6. A manger comme ça ou en mélange avec de la glace à la vanille, par exemple… Sauf si on est allergique aux produits laitiers…

—————————-

A savoir : Manger de la glace apaise efficacement les maux de gorge (on en donne aux enfants à l’hôpital après l’ablation des amygdales).

La texture de la glace permet de glisser facilement dans l’oesophage (quand on a mal à la gorge, ça aide aussi).

Dans certains cas, nourrir un froid ne signifie pas affamer une fièvre… Du moment que l’aliment est bon pour la santé, froid ou chaud, il stimulera votre système immunitaire.

 

SRC : New Kids-Center

(Cette recette vous est fournie à titre informatif : voir à propos)

Une pensée pour les victimes de Londres 🙁

7 commentaires

  1. Pas besoin de manger de la glace à la vanille, un sorbet donc sans lait fera je pense aussi bien l’affaire, d’ailleurs dans la vidéo, c’est ce qui est conseillé.
    Je ne suis pas allergique au lait, et suite à la lecture de « Lait, mensonges et propagandes », j’ai arrêté de consommer les Produits Laitiers de Vache (PLV), mais je mange toujours du fromage de chèvre et de brebis.
    Connaissez-vous un seul mammifère qui une fois sevré consomme des produits laitiers ? De plus d’une autre espèce ! En plus de nous prendre pour des veaux, on nous prend pour des moutons !
    Le calcium on le trouve dans les légumes verts et « profitent » mieux au corps que le calcium venant des produits laitiers…
    La vache, quand elle a de la chance, c’est bien de l’herbe qu’elle mange dans un pré, non ?

    • J’ai bien dit que les produits laitiers étaient facultatifs. Vous vous attardez sur un point dont il n’est pas lieu ici d’en faire un débat. Si vous voulez vous battre pour cette cause, tapez : produits laitiers, on nous ment mais qui ment?

      • J’ai tapé les mots conseillés, mais n’ai pas trouvé d’article spécifique avec juste ces mots. Je ne veux pas me battre ! Tout de suite les grands mots… Juste conseiller, faire profiter de mon expérience… Alors que j’ai consommé je ne sais combien de litres de lait qui par la suite était écrémé, (je faisais attention à ma ligne, ce que je fais toujours) et consommé des kilos de PLV, C’est curieux, mais maintenant je dois prendre du calcium avec de la vitamine D car à même pas 50 ans je fais un début d’ostéoporose ! Comme les scandinaves, les + grands consommateurs de PLV alors que les asiatiques qui n’en consomment pas n’ont pas ce problème… Mon mari qui avait de l’arthrose à l’annulaire gauche et commençait à en avoir à l’auriculaire à côté, depuis qu’il a arrêté les PLV, l’auriculaire n’a plus rien du tout et son annulaire n’est plus douloureux, il peut même remettre son alliance…
        De plus nous avons perdu un peu de poids tous les 2, étant normands, nous consommions pas mal de crème fraîche, en plus du beurre, maintenant, c’est juste de l’huile, d’olive, de pépins de raisins… Il n’y a pas photo pour comparer les graisses animales aux végétales… Les pâtes avec du roquefort, c’est excellent autant au goût que pour la santé…
        Ma belle-fille qui a de gros problèmes de peau, sa spécialiste lui a conseiller d’arrêter les PLV !
        Voilà, pas de bataille juste des informations « vraies »…
        Je ne suis « à la solde » d’aucun lobby.
        Ceci dit, il m’arrive parfois de consommer exceptionnellement (je sais cela fait redondant avec « parfois », mais c’est tellement rare) des produits contenant des PLV, pas plus tard qu’hier soir, avec de la glace au chocolat et un sorbet à la framboise…
        Pour info, entre autres problèmes de santé, je suis en rémission…

        • Je suis désolée pour votre cancer et j’espère que vous vous en sortirez.
          Il faut savoir qu’une personne n’est pas l’autre. Nous ne sommes pas égaux devant la maladie. J’ai 52 ans dans un mois, je mange des chips, je bois beaucoup de lait, je ne cours pas, je ne fais pas de sport, je mange des frites avec de la mayonnaise et la plupart des aliments avec des sauces et je ne suis jamais malade… même pas un rhume de cerveau. Alors voilà, vous avez peut-être raison mais il y a mille cas de figure, si chaque personne est unique, il y a donc 7.000.000.000 de manière de réagir face aux éléments! Si plus personne ne boit de lait, ce sont des millions d’emplois qui seront perdus… Si plus personne ne boit d’eau à cause de l’aluminium… que va-t-on boire? Si plus personne n’ose planter un légume… que va-t-on manger? Je pense qu’il doit y avoir un moyen de ne plus manger car si vous y réfléchissez un tant soit peu, nous sommes obligés de tuer pour manger (animaux, végétaux, insectes, etc…) parce que nous ne réfléchissons pas à une manière de ne plus manger… Parce que nous ne savons pas comment faire tout simplement parce que personne ne cherche vraiment… Et pourtant, il existe des gens qui ne mangent pas du tout dans ce monde… mais nous ne connaissons pas leur secret.
          Voyez si on commence dans ce genre de choses, on va très loin. Le débat se poursuivra par un autre argumentaire pour puis contre, contre puis pour, pour puis contre… mais voilà… perso, j’en ai assez. Je ne veux plus de débat, nos scientifiques sont là pour tenter de faire au mieux. Sinon, nous sommes partis dans des complots… des exterminations mises en route, de multiples exterminations en même temps… en supprimant des emplois, en faisant trop pleuvoir, en empoisonnant l’eau, les aliments, la terre avec les chemtrails… en .. bref, je ne veux plus écouter que les anciens qui ont survécus à leurs essais-erreurs… je veux faire confiance en la médecine, je ne veux pas croire en des extraterrestres sachant que l’humain dépense des milliards d’argent public partout dans le monde pour créer de nouvelles armes pour nous anéantir…
          Bref, vous l’aurez compris, ce blog ne mange pas de ce pain là. Je ne veux pas de débat, je veux de l’action… Et nous sommes de plus en plus à vouloir AGIR… plutôt que de rentrer dans des débats plus subjectifs qu’objectifs…

  2. Si je peux me permettre, le sucre est, sauf exception, superflu au bon fonctionnement de notre corps. En effet, nous en mangeons/buvons continuellement, que ce soit dans presque tous les produits transformés que nous consommons (dont le pain, commun à pratiquement tous les foyers français) et les boissons… Donc sauf si on cuisine beaucoup, notre corps a bien plus que ce qu’il a besoin en sucre.

    Je ne suis pas nutritionniste, mais je pense qu’on devrait vraiment faire la guerre au sucre (et je ne parle ni de régime, ni de diabète, juste d’alimentation équilibrée).

  3. Pourquoi du sucre ? Le miel suffit à sucrer et le sucre n’a aucune vertu. Je pense qu’on peut ajouter un peu de rhum aussi, comme dans un grog, bien que je ne sois pas sûre qu’il ne perde pas ses propriétés une fois surgelé !

    • Bonjour Hyou, Si on est diabétique ou si on a peur de grossir, je pense que l’on peut s’en passer. Mais très franchement, on oublie que le sucre (les glucides) est un énergisant. C’est en quelque sorte un carburant pour notre corps. Or, quand on est grippée, on a besoin de tout ce qui peut renforcer notre corps 🙂 Si vous faites une fouille sur le net, vous trouverez d’autres recettes encore dont, je l’espère, une qui vous fera autant de bien à l’âme qu’au corps. Car, vous avez raison. Le moindre détail est important. Amitié!