migration des poissonsAnimaux – Climat : Après 2.000.000 d’années de stabilité, une équipe de chercheurs prédit une redistribution des poissons dans les océans arctiques selon différents scénarios climatiques!

Comme les Humains, des espèces pourraient migrer d’un océan à l’autre et remodeler les écosystèmes marins, soulignent Messieurs Olivier Brönnimann et Antoine Guisan à la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL ( (Département d’écologie et évolution DEE et Institut des Dynamiques de la surface terrestre IDYST).

Ainsi le poisson-loup cantonné jusqu’ici à l’Atlantique pourrait bien migrer vers le nord-ouest, dans le Pacifique, où la température lui sera devenue favorable, par exemple.

«Les plus grands changements, impliquant une migration d’un océan à l’autre, pourraient se produire pour une quarantaine d’espèces, dont quelques prédateurs comme la morue atlantique», explique Olivier Brönnimann.

Parmi elles, dix espèces commercialisées sont concernées.

Ces migrations auront des conséquences pour la pêche, la faune indigène, conséquences dont il est difficile – aujourd’hui – de prédire les contours exacts.

[su_heading size= »14″]Cette information m’apparaît importante pour toutes les sociétés et les villes en bord de plage… Car, on pourrait voir apparaître un danger qui n’existait pas auparavant. Un humain prévenu en vaut deux, dit-on 🙂[/su_heading]

————

Si vous souhaitez en savoir plus, voici la publication officielle >>> Clic Clic Clic

 

Img Diapo : prolimeduses.e-monsite.com

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude : le désir de ceux qui liront complétera vite et bien toutes leurs imperfections.

Pas de commentaires autorisés.