rooibos
Voici un buisson de Rooïbos (img Wikipédia)

Les potions magiques : Le Rooïbos est une plante que l’on trouve exclusivement en Afrique du Sud dans les montagnes de Cederberg, situées au nord de la ville du Cap.

Et alors? Eh bien, des feuilles de ce buisson épineux… on fabrique un thé de couleur rouge qui ne contient pas de théine. Du coup, vous pouvez en boire même avant d’aller dormir et de plus, il est excellent pour favoriser la digestion.

[su_heading size= »14″]Le Rooïbos se prépare de la même manière qu’un thé. Les feuilles sont placées dans de l’eau pour en faire une infusion. Il se consomme chaud ou froid, nature, avec du lait, sucré ou non.[/su_heading]

Bienfaits : Le Rooibos est indiqué pour traiter les problèmes de digestion, notamment la diarrhée et les spasmes intestinaux, grâce aux ingrédients actifs et aux flavonoïdes qu’il contient et qui possèdent un effet calmant.

—————–

A savoir : Le Honeybush en anglais ou ‘Heuningbos’ en Afrikaans, (littéralement Buisson à miel), de son nom scientifique Cyclopia, est un genre de plantes de la famille des Fabaceae habituellement utilisées comme infusion à la manière du thé. Il pousse dans diverses régions méridionales d’Afrique du Sud, et est apparenté au rooibos.

———-

Attention: les notes sur l’usage phytothérapeutique des plantes sont là à titre purement indicatif et elles ne remplacent en rien la consultation chez un médecin. Évitez absolument l’automédication. Si vous êtes malade, allez voir un médecin, lui seul peut établir un diagnostic et vous prescrire le meilleur traitement.

——————–

Cet article est purement informatif – Voir A propos

Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude : le désir de ceux qui liront complétera vite et bien toutes leurs imperfections.

4 commentaires

  1. Pourquoi sous serre ?
    A La Réunion, on doit trouver des zones dont le climat est proche de celui de la région d’Afrique du Sud où on cultive le rooibos.

    • Vous avez raison, mais d’autres contrées pourraient ainsi y a avoir accès. Par exemple, le nord de la France, car pour vous et pour le sud… il n’y a pas de problèmes de luminosité et de chaleur 🙂

  2. Comme je ne bois pas de café et que je ne peux plus boire de thé vert car je prends un mélange de calcium et de vitamine D, heureusement que je me documente car personne ne m’avait dit qu’il ne fallait pas les mélanger.Je n’ai pas attendu que ce soit « à la mode » ou « tendance » expression qui m’agace, pour en boire.
    De plus je le bois nature, un sacré avantage par rapport à la chicorée où là je ne peux pas.
    J’ai même eu la chance d’en trouver dans une solderie, il y a quelques années car ce n’était pas encore très connu ! De plus, les sachets n’étaient pas emballés, pas comme les derniers que j’ai acheté dans une biocoop, en plus dans des sachets individuels en plastique !

    • Vous avez raison. J’ai ajouté à la mode car s’il existe un moyen d’en cultiver sous serre dans nos contrées, cela pourrait peut-être créer un ou deux emplois. Pour le reste, je vous remercie du fond du coeur pour ce feedback important. Merci pour nous tous! Très intéressant par ailleurs le conseil de ne pas mélanger!